Qimmit : un choc, deux vérités

Chez les Inuits, le chien de traîneau représentait non seulement une façon de vivre mais aussi un lien profond, persistant, à la terre. Entre les années 1950 et 1970, le mode de vie semi-nomade des Inuits a pratiquement disparu. Les familles se sont regroupées et fixées. La population de chiens de traîneau a diminué si bien qu’il n’en resté que quelques centaines. Les Inuits sont nombreux à croire que leurs bêtes ont été tuées par la Gendarmerie royale, mandatée par le gouvernement fédéral pour vider le territoire de ses habitants et les « civiliser ». La GRC récuse ces histoires, soutenant qu'elles sont pure invention ou le résultat d'un malentendu culturel.

Qimmit : un choc, deux vérités cherche comment et pourquoi le chien de traîneau a disparu, un mystère ayant laissé de terribles cicatrices dans tout l'Arctique canadien.

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservées aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs!

En savoir plus   Déjà abonnés? Connectez-vous.

Commentaires

Discussion Veuillez vous connecter pour ajouter votre commentaire
Vous n'êtes pas membre? Cliquez ici

Générique du film

scénario
Ole Gjerstad
Joelie Sanguya
réalisation
Ole Gjerstad
Joelie Sanguya
producteur
Joe MacDonald
Charlotte De Wolff

Trouvez des films semblables