Les derniers jours d'Okak

Les derniers jours d'Okak

Il ne subsiste que des ruines recouvertes de végétation de ce qui fut jadis la ville prospère d'Okak, un établissement inuit situé sur la côte septentrionale du Labrador. Les missionnaires moraves ont évangélisé la côte et encouragé la multiplication des établissements inuits, mais c'est aussi un navire morave qui a transporté le virus mortel de la grippe espagnole durant l'épidémie mondiale de 1919. Les Inuits de la région ont été décimés et Okak, abandonné. À travers des journaux intimes, de vieilles photos et des entrevues avec les survivants, ce film raconte l'histoire de l'épidémie, avec toutes ses horreurs, tout en se penchant sur les relations entre les Autochtones et les missionnaires.

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • réalisateur
    Anne Budgell
    Nigel Markham
  • producteur
    Kent Martin
  • producteur exécutif
    Barry Cowling
  • scénario
    Anne Budgell
  • image
    Nigel Markham
  • montage
    Nigel Markham
  • son
    Jim Rillie
  • montage sonore
    Eric Emery