Une histoire du cinéma : Werner Nold

Une histoire du cinéma : Werner Nold

| 7 min
Votre location se termine le

Le jeune photographe quitte la Suisse non pas pour le Canada mais pour l'ONF ! Rêvant de cinéma, il choisit le montage avec Gilles Carle Dimanche d'Amérique (1961). C'est le temps des découvrances : Michel Brault et Pierre Perrault entraînent Werner Nold dans une des explorations marquantes de ces folles années du direct. Des kilomètres de pellicule 16 mm et de ruban magnétique s'accumulent aux pieds du monteur – un tournage sans précédent. Nold avance en terre inconnue et construit un récit vécu, épique, Pour la suite du monde (1963). Aguerri, il poursuit de fructueuses collaborations avec Carle, Jutra, Carrière, Godbout, jusqu'au démentiel Jeux de la XXIe Olympiade (Labrecque, 1977). L'ampleur du tournage – 32 équipes – élève le montage au rang de discipline olympique ! Alternant documentaire, fiction et animation, Werner Nold est l'architecte d'une centaine de films, admirable carrière où la transmission du métier devient une ardente vocation.

Cette entrevue fait partie du projet Une histoire du cinéma - 61 portraits vivants.

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • recherche
    Denys Desjardins
  • réalisation
    Denys Desjardins
  • montage image
    Denys Desjardins
  • production
    Johanne Bergeron
  • participation
    Werner Nold
  • recherche photographique
    Marion Duhaime-Morissette
  • sweetning
    Luc Papineau
  • musique originale
    Luc Papineau