L’ONF s’engage à respecter votre vie privée

Nous utilisons des témoins de navigation afin d’assurer le bon fonctionnement du site, ainsi qu’à des fins publicitaires.

Si vous ne souhaitez pas que vos informations soient utilisées de cette manière, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur avant de poursuivre votre visite.

En savoir plus
Le pays de la terre sans arbre ou le Mouchouânipi

Le pays de la terre sans arbre ou le Mouchouânipi

| 1 h 50 min

Incorporant des séquences tournées au cours de trois expéditions menées sur une période de dix ans au Mouchouânipi, le vaste territoire ancestral du peuple innu, Pierre Perrault réalise un essai cinématographique sur la place centrale qu’occupe la chasse dans la culture et la cosmologie des Innus. À la différence des films qu’il signe en 1960 pour la série Au pays de Neufve France, dans laquelle les Innus ont très peu de possibilités de s’exprimer, ce documentaire sans narration est axé sur les interactions dynamiques entre les Innus et les archéologues et spécialistes des sciences sociales qu’ils accueillent. La direction de la photographie de ce film sorti en 1980 est assurée par Bernard Gosselin et le montage, par Monique Fortier, d’importantes figures du mouvement du cinéma direct au Québec.

« De 1960 à 1985, Alexis Joveneau, un missionnaire catholique belge de la congrégation cléricale des Oblats de Marie-Immaculée qui fut le curé des Montagnais de La Romaine (Innus d’Ulamen-Shipit) de 1953 à 1992, a participé à cinq films de l’ONF : Attiuk (1960), Ka Ke Ki Ku (1960), Le goût de la farine (1977), Le pays de la terre sans arbre ou le Mouchouânipi (1980) et La grande allure II (1985).

Depuis novembre 2017, des allégations d’agressions ont été portées contre M. Joveneau par des membres de la communauté de La Romaine pendant les audiences de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Des enquêtes et articles journalistiques récents ont rapporté d’autres allégations d’agressions sexuelles, d’abus physiques, psychologiques ou financiers ayant fait des dizaines de victimes. Le 29 mars 2018, une demande d'action collective a été déposée contre les Oblats de Marie-Immaculée en Cour Supérieure (du Québec). Le 16 novembre 2021, l’action collective a été autorisée. Les Oblats visés par ces allégations sont entre autres Alexis Joveneau, Omer Provencher, Edmond Brouillard, Raynald Couture et Édouard Meilleur. »


Générique
  • réalisateur
    Pierre Perrault
  • producteur
    Paul Larose
    Jacques Bobet
  • images
    Bernard Gosselin
  • son
    Claude Beaugrand
    Serge Beauchemin
  • montage
    Monique Fortier
  • montage sonore
    Alain Sauvé
  • mixage
    Jean-Pierre Joutel
  • musique
    Philippe Gagnon
    Émile Grégoire
  • participation
    Serge-André Crête
    Anne-Marie André
    Dominique Ashini
    Basile Bellefleur
    Henri Culos
    Alexis Joveneau
    José Maillot
    André Mark

Suggestions

Vivez l'expérience ONF sur l'appareil de votre choix.

Éducation

Âge 16 à 17 ans

Géographie - Territoire: autochtone
Histoire - Le Canada de 1946 à 1991
Sciences humaines - Les communautés au Canada/Dans le monde
Études autochtones - Identité/Société

La rencontre provoquée entre une équipe d’ethnologues et des Autochtones de la région du Machouânpi perturbe-t-elle la vie de ces derniers? Ce film peut susciter une discussion captivante sur les rouages du documentaire. Lancer un débat où des groupes d’élèves doivent défendre certaines contradictions présentes dans le film : le respect de la nature et son exploitation; le désir de se souvenir des traditions et le risque de les perpétuer.

Le pays de la terre sans arbre ou le Mouchouânipi
Options d'achat
Autres options
Déjà payé pour voir ce film?

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par Réinitialiser