Je m'appelle Kahentiiosta

Kahentiiosta était à Kanehsatake, du début à la fin de la crise. Le film décrit ce qu'elle y a vécu, puis surtout sa comparution au tribunal parce que le Procureur général n'acceptait pas son nom mohawk et enfin sa vie et celle d'autres «warriors» au camp militaire de Farnham.

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservées aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs!

En savoir plus   Déjà abonnés? Connectez-vous.

Commentaires

Discussion Veuillez vous connecter pour ajouter votre commentaire
Vous n'êtes pas membre? Cliquez ici

Générique du film

réalisateur
Alanis Obomsawin
producteur
Alanis Obomsawin
scénario
Alanis Obomsawin
caméra
Jean-Claude Labrecque
André-Luc Dupont
Susan Trow
Roger Rochat
Zoe Dirse
Sylvain Julienne
Alanis Obomsawin
caméra d'animation
Raymond Dumas
Pierre Landry
Jacques Avoine
Lynda Pelley
son
Raymond Marcoux
Ismaël Cordeiro
Hans Oomes
Alanis Obomsawin
montage
Ruby-Marie Dennis
montage sonore
Don Ayer
mixage
Jean-Pierre Joutel
musique
Claude Vendette
Francis Grandmont

Trouvez des films semblables