Traître ou patriote

Long métrage documentaire de Jacques Godbout sur le destin historique de son héros d’enfance, son grand-oncle Adélard. Comment peut-on disparaître de la mémoire collective quand on a été premier ministre du Québec de 1939 à 1944? Voilà pourtant le sort d’Adélard Godbout. Son cas est particulièrement troublant. Voilà le précurseur de la révolution tranquille, celui qui donne au Québec l'instruction gratuite et obligatoire, le droit de vote des femmes, Hydro-Québec et des lois du travail, mais, chrétien et humaniste convaincu, il est aussi pour la guerre contre la barbarie nazie. Les ultranationalistes auront sa peau, puis sa mémoire.

Commentaires

  • JBaillargeon

    «Un très bon film, un film important. Merci Messieurs Godbout.» — JBaillargeon, 8 Fév 2013

Discussion Veuillez vous connecter pour ajouter votre commentaire
Vous n'êtes pas membre? Cliquez ici

Générique du film

réalisateur
Jacques Godbout
scénario
Jacques Godbout
producteur
Éric Michel
Adam Symansky
images
François Vincelette
son
Diane Carrière
montage
Jean-Marie Drot
illustration sonore
André Chaput
mixage
Serge Boivin
Jean Paul Vialard
décor
Vianney Gauthier
participation
Gérard Filion
Jean-Louis Gagnon
Madeleine Parent
Éric Amyot
Serge Bernier
Gérard Bouchard
Paul-André Comeau
Micheline Dumont
Guy Bouthillier
Denis Monière
Josh Freed
musique
Anna Marly
Joseph Kessel
Maurice Druon
interprète
Germaine Sablon
bruitage
Claude St-Jean

Trouvez des films semblables