La peau et les os, après...

La peau et les os, après...

| 1 h 29 min
Votre location se termine le

Documentaire percutant sur les troubles alimentaires dont on comprend mal l'ampleur stupéfiante et les causes complexes. La peau et les os - après... propose une réflexion étoffée sur ce mal-être qui frappe plus que jamais. Le film met en vedette Annie, Isabelle, Marlène, Hélène et la jeune Charlotte, 17 ans, qui ont accepté de revivre ces périodes de détresse. Un « cancer de l'âme » qui tue plus que toute autre maladie mentale.

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservés aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs! En savoir plus

Déjà abonné? Connectez-vous

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • scénario
    Hélène Bélanger-Martin
  • participant
    Annie Vincent
    Isabelle Bédard
    Marlène Duchesne
    Charlotte Leblanc
    Hélène Bélanger-Martin
  • direction photo
    Alfonso Maiorana
    Gilbert Lemire
  • montage image
    Louise Côté
  • son
    Stéphane Poulin
    Serge Boivin
    Jean Paul Vialard
  • conception sonore
    Roger Guérin
  • direction musicale
    Yan Errera
  • musique originale
    Fritz
  • producteur
    Pierre Gendron
    Christian Larouche
    Colette Loumède
  • réalisation
    Hélène Bélanger-Martin
  • participant principal
    Marielle Bélanger
    Johanne Prégent
    Jean Wilkins
    André Desjardins
  • producteur au développement
    Charles Even
  • consultant à la scénarisation
    Johanne Prégent
  • prise de son
    Marco Fania
    Marcel Fraser
  • recherchiste
    Marie-Claude Dufour
  • direction artistique
    André Desjardins
  • maquillage
    Kathryn Casault
    Adriana Verbert
  • bruiteur
    Paul Hubert
    Éric Lagacé

  • GinaArielle

    Ma fille souffre d'anorexie depuis 5 ans. Votre film,Madame BélangerMartin n'a donné un peu d'espoir,m'a permis de comprendre les mots,et une partie des maux qu'elle ne peut nommer. Merci.

    GinaArielle, 12 Jui 2012
  • nemorosa

    J'ai découvert hier le magnifique film de Johanne Prégent, tourné en 1988, un an avant que je plonge dans l'enfer de l'anorexie-boulimie. Il explore l'intimité de souffrance et de tristesse immense de ces adolescentes, avec pudeur et profondeur. La peau et les os, après est tout aussi touchant, il est un message d'espoir, la preuve que la vie continue, que la joie existe même si les fragilités demeurent, même si le corps est la mémoire de ces années d'auto-destruction. J'ai regardé et regardé encore certains passages tellement ils étaient denses. Merci pour ce film bouleversant et généreux.

    nemorosa, 1 Mar 2012