Le monde va nous prendre pour des sauvages

  • ONFB,
  • ,
  • 9 min 12 s

Court métrage documentaire sans paroles montrant des enfants micmacs de la baie des Chaleurs. Ils fabriquent des poupées qu’ils hésitent à montrer, disant : « Le monde va nous prendre pour des sauvages. » Tel un poème, le film transpose la réalité qu'offre aux passants le spectacle de cette tribu dispersée de la réserve Maria, en une réalité peuplée de visions et de symboles.

Générique

Le générique n'est pas disponible

Commentaires

  • Victor-Daniel

    «imaginer, c'est le pouvoir de l'âme, de la mémoire qui laisse ses traces. Sublime réflexion.» — Victor-Daniel, 23 Nov 2015

  • coeurdanimal

    «Magnifique !!!!!!» — coeurdanimal, 5 Mai 2012

  • carlophile

    «Court-métrage sans paroles favorable à la réflexion, à la méditation. La raison dite moderne ou "la" science a poussé les cultures traditionnelles et leurs symboles en marge et tend à les considérer comme du folklore dépassé appartenant à une sorte d'enfance de l'humanité. En regardant ce film, je me dis qu'un peu plus d'espaces sauvages dans nos vies pourraient bien avoir du bon, en laissant plus de place pour imaginer.» — carlophile, 12 Oct 2010

Discussion Veuillez vous connecter pour ajouter votre commentaire
Vous n'êtes pas membre? Cliquez ici