1. Sélections

  2. Damien Robitaille

    Damien Robitaille

Espace francophonie

Espace francophonie

Au Canada, plus d'un million de francophones habitent en dehors du Québec. Découvrez les films de l'ONF qui rendent hommage à la francophonie canadienne.

Sans compter le Québec, on compte plus d’un million de francophones au Canada, dispersés un peu partout à travers 9 provinces et 3 territoires. Après le Québec, c’est l’Ontario qui compte le plus de francophones au Canada, avec une population de plus de 500 000 personnes. Le Nouveau-Brunswick suit avec 230 000 locuteurs et une communauté acadienne tissée serrée. Je fais personnellement partie de la grande famille franco-ontarienne. Mon père est francophone et ma mère est francophile, c’est-à-dire qu’elle est amoureuse de la langue française. Elle a d’ailleurs déjà vécu au Québec pendant quelques mois dans sa jeunesse afin de parfaire son français. La langue française fait donc partie de mes racines et de mon héritage familial.

C’est à 18 ans que j’ai senti le besoin pour la première fois de chanter en français. J’ai pris conscience de la situation précaire de ma langue maternelle et je me suis dit qu’il fallait, moi aussi, que je fasse quelque chose pour sa sauvegarde. C’est comme ça que je me suis mis à écrire davantage en français. Peu de temps après, en 2004, j'ai déménagé au Québec. Je voulais me retrouver au centre, là où le français était le plus fort, pour mieux me répandre à travers toute la francophonie canadienne par la suite. Depuis, j’ai eu la chance de tourner aux quatre coins du Québec et du Canada avec mes deux albums studios : L’homme qui me ressemble (2006) et Homme autonome (2009). Je suis aussi allé faire un tour en France, en Belgique, en Suisse, en Argentine et en Haïti.

Avec le temps et un peu malgré moi, je suis devenu un porte-parole pour les Franco-Ontariens et les minorités francophones canadiennes. J’ai été président d’honneur du Forum des jeunes ambassadeurs du Centre de la francophonie des Amériques et je tente de promouvoir notre belle langue française dans tous les événements auxquels je participe.

Je n’ai pas mis l’anglais de côté pour autant. Ma vie est un constant va-et-vient entre les deux langues, et ce, depuis toujours. J’ai de la famille des deux côtés et je consomme autant la culture anglaise que française. Même à Montréal, j’habite sur Saint-Laurent, l’artère qui a longtemps été la ligne séparatrice entre les francophones et les anglophones! Cependant, je suis conscient qu’il faut continuer à protéger, à promouvoir et à pratiquer correctement la langue française afin d’en assurer sa survie. Dans le film Kacho Komplo (2002) de Paul Bossé, mettant en vedette Marie-Jo Thério, on nous présente un lieu de culture underground, où les artistes et les auteurs pouvaient se rencontrer et échanger dans les années 1960 et un peu plus tard, dans les années 1990. J’aurais aimé qu’il y ait un tel endroit en Ontario, d’où je viens. Un bar ou une sorte de lieu informel où la culture francophone ne serait pas forcée, ni institutionnalisée, mais où les francophones se sentiraient libres d’exister. Remarquez que ces lieux sont souvent cachés et secrets. C’est un peu comme ça que vivent les personnes issues des minorités françaises canadiennes : en cachette.

Dans le film Pis nous autres dans tout ça? (2007) d’Andréanne Germain, on nous fait remarquer que les francophones du Québec ne connaissent pas beaucoup ceux des autres provinces, dans ce cas-ci de l’Ontario. Personnellement, je crois que c’est comme ça pour toutes les communautés francophones canadiennes. On ne connaît pas beaucoup son voisin. Il y a certainement de l’éducation à faire de ce côté-là. Les connaissez-vous, vous, les drapeaux des Canadiens français des autres provinces?

Une des choses les plus importantes dans notre apprentissage culturel est notre héritage familial. C’est en discutant avec les Aînés qu’on en apprend le plus sur nos racines et notre culture. Il faut connaître d’où l’on vient pour savoir où l’on va. C’est pourquoi un de mes films préférés de toute la sélection que je vous propose est Un dimanche à 105 ans (2007) de Daniel Léger. Je trouve le travail de ce cinéaste remarquable et important. Pendant toute une journée, il suit son arrière-grand-mère dans son quotidien, en Acadie, et en apprend plus sur sa vie, ses valeurs et sa famille. Je crois que l’on devrait tous passer plus de temps avec nos grands-parents. On en apprend beaucoup en leur compagnie.

Pour ma part, je continue de travailler en français. Je fais partie de la distribution d’un film qui a pris l’affiche le 22 septembre intitulé La Sacrée. Réalisé par Dominic Desjardins, ce long métrage est la toute première comédie franco-ontarienne. Le film raconte l’histoire d’un arnaqueur qui, après avoir vécu pendant plusieurs années à Montréal, décide de retourner vivre dans son petit village franco-ontarien natal, où il se fera arnaquer à son tour avec une bière aux « pouvoirs magiques ». J’y joue le rôle d’un brocanteur. J’ai aussi prêté ma voix au prochain film d’animation de Lynn Smith, La soupe du jour, produit par Marcy Page à l’ONF. J’y interprète, avec Suzie Arioli, la chanson thème traduite en français. (La version originale anglophone, Soup of the day, est interprétée par Zander Ary et Suzie Arioli.)

Sinon, je continue d’écrire des chansons en français, mais aussi en anglais et en espagnol. J’aime ma langue maternelle et jusqu’ici, elle me le rend bien. J’ai tendance à croire que lorsque l’on chante en français, les gens portent une plus grande attention à ce qu’on leur raconte… et j’ai encore beaucoup à raconter.

- Damien Robitaille

*Propos recueillis par Catherine Perreault

Damien Robitaille

Auteur, compositeur et interprète, Damien Robitaille est un Franco-Ontarien originaire de Lafontaine, près de la région de Toronto. Il lance Damien, un premier album indépendant en français, en 2003. Après des études à l’École nationale de la chanson de Granby – un prix remporté à sa seconde participation au concours Ontario Pop – il se fait remarquer et remporte plusieurs distinctions à diverses occasions : Festival de la chanson de Saint-Ambroise, Festival international de la chanson de Granby, Francofolies, Zoom sur la relève, Francouvertes, etc. Il déménage à Montréal en 2004 et sort deux albums studios : L’homme qui me ressemble (2006) et Homme autonome (2009), avec lequel il connaît le succès populaire. Depuis, il tourne dans toute la francophonie canadienne et internationale.

  • Pis nous autres dans tout ça?
    2007|24 min

    Qu'arriverait-il si trois immenses drapeaux franco-ontariens déambulaient sur les plaines d'Abraham, à Québec durant les célébrations de la Saint-Jean-Baptiste? Andréanne Germain, jeune Franco-Ontarienne, s'est mis en tête de répondre à cette question. Loin de vouloir provoquer les Québécois, elle souhaite plutôt les sensibiliser à sa réalité. Elle a choisi comme arrière-plan la Saint-Jean-Baptiste, fête des Canadiens français, devenue la Fête nationale du Québec en 1967.

    Le scénario qu'Andréanne imagine est audacieux. Elle a recruté ses cobayes par Internet. Deux Québécois, qui ignorent complètement leur mission, reçoivent chacun un immense drapeau franco-ontarien. Elle leur annonce avec un malin plaisir qu'ils devront parcourir avec elle la ville de Québec...

    Pis nous autres dans tout ça?, c'est la question qu'une jeune Franco-Ontarienne pose aux nationalistes du Québec. C'est aussi l'expression, sur un mode ludique, de l'inquiétude d'une troisième solitude canadienne.

  • Une école sans frontières
    2005|51 min

    Documentaire sur des élèves d'une école secondaire francophone en Ontario. Bon nombre d'entre eux, issus de de la francophonie, en sont à leurs premiers balbutiements dans la langue de Shakespeare. En s'attachant aux pas de quelques-uns d'entre eux, la réalisatrice montre la diversité et l'ampleur des défis que ces jeunes venus d'ailleurs ont à relever chaque jour.

  • 360 degrés
    2008|18 min

    Sébastien Aubin vit dans un loft à Winnipeg et occupe un emploi de graphiste. C'est aussi un Cri francophone de la nation d'Opaskwayak, au Manitoba. Parallèlement à sa vie professionnelle, il poursuit une quête spirituelle et identitaire. Son désir de transcender le concret l'a amené à apprendre la médecine traditionnelle autochtone. Mark Thompson est guérisseur. Il a choisi de transmettre ses connaissances à Sébastien. Dans cette transmission du savoir d'une génération à l'autre, on sent le poids du temps qui s'est accéléré, phénomène incarné par Sébastien, qui appartient à la fois à la modernité et à la tradition. Ce parcours de 360 degrés, des valeurs du passé à celles d'aujourd'hui, prend tout son sens dans un contexte de crise environnementale.

  • Le secret d'un moine

    Court métrage documentaire retraçant les origines du fromage Oka. Les trappistes de la région d'Oka ont commencé à fabriquer le fameux fromage vers 1890. C'est un moine venu de France qui leur en enseigna la recette, laquelle remontait au 11e siècle. Ce savoir-faire séculaire conjugué au terroir québécois a donné au fromage toute sa particularité. Un petit quelque chose que la production industrielle n'a jamais pu reproduire parfaitement, aux dires des trappistes. À l’abbaye Notre-Dame-des-Prairies, au Manitoba, le frère Albéric maintient une production artisanale, selon les principes d'une recette secrète conservée dans un mystérieux cahier. Un travail solitaire, à mille lieues de la course à la productivité, fait dans le respect de la communauté.

  • Jours de plaine
    1990|6 min

    Court métrage d'animation illustrant l'amour du français et des plaines de l'Ouest canadien que chante Daniel Lavoie. La vision poétique du compositeur et interprète s'harmonise aux dessins lumineux du peintre et sculpteur Réal Bérard dans un film aussi mouvant qu'émouvant. S'inspirant de l'âme de la plaine qui les a vu naître, ces deux artistes franco-manitobains ont créé une œuvre cinématographique où s'exprime l'imaginaire des francophones de l'Ouest canadien.

  • Le message de Cornipoli
    1989|19 min

    Documentaire sur les membres du Club des Fourmis françaises, organisation des jeunes de Bonyville (Alberta) vouée à la cause du français.

  • Les « troubbes » de Johnny
    1974|20 min

    Fiction fantaisiste sur la chanson « Conception » de Robert Charlebois. L'histoire raconte les déboires d'un jeune homme trop passionné par autre chose que sa « blonde » qui le quittera, évidemment... Il partira à sa poursuite, évidemment...

  • La dernière batture
    2007|24 min

    Long métrage documentaire qui dresse le portrait de l'industrie de la pêche de coques au Nouveau-Brunswick.

  • Pimp ma botte
    2005|5 min

    Dessin animé, parodie hilarante de la très populaire émission télévisée «Pimp My Ride». L'Host Bubs et sa gang se retrouvent au quai de Belle-Côte. Leur mission : rénover et modifier le bateau d'Albény le vieux pêcheur : «C'est parti par en avant, point par en arrière». Un vrai choc des cultures. La rencontre entre la traditionnelle cage à homard acadienne et la culture populaire du village global.

  • On a tué l'Enfant-Jésus
    2007|1 h 1 min

    Documentaire sur la lutte citoyenne ayant mené à la réouverture de l'hôpital l'Enfant-Jésus. Le 2 mars 2004, le gouvernement conservateur de M. Bernard Lord annonce que l'hôpital de Caraquet sera transformé en un Centre de santé communautaire. La population de la région se mobilise et pendant un an et demi, les citoyens lutteront pour garder chez eux les services de soins de santé. Un film sur la solidarité humaine.

  • Reema, allers-retours
    2006|1 h 15 min

    Documentaire personnel d’une jeune Canadienne aux prises avec des questions troublantes sur sa double identité. Entre une mère Canadienne qui, jusque-là, a été sa seule famille, et un père irakien qui, après seize ans de silence, veut connaître sa fille, Reema passe deux mois avec lui, en Jordanie. Le réalisateur épouse le point de vue de cette jeune fille sensible et pleine de contradictions propres à l'adolescence et à la nature humaine.

  • Kacho Komplo
    2002|52 min

    Documentaire sur le bar des étudiants de l'Université de Moncton au Nouveau-Brunswick . Témoin des revendications politiques et sociales de la fin des années soixante, puis de l'explosion culturelle qui a suivi, le Kacho Komplo est fermé depuis 1996. Dans ce délirant happening composé de séquences d'archives et de tournage récent, Marie-Jo Thério et le band Les Païens se déchaînent, marient poèmes et musique.

  • Un dimanche à 105 ans
    2007|13 min

    Documentaire hommage d'un arrière-petit-fils à son arrière-grand-mère. L'espace d'un dimanche, l'Acadienne centenaire se prête au jeu du cinéma. Filmée dans son quotidien, Aldéa aborde à sa façon des sujets universels. De la toilette du matin jusqu'au «petit coup» avalé d'un trait avant de se mettre au lit, chaque moment est ponctué d'une boutade inattendue ou d'une réflexion existentielle.

  • Léonard Forest, cinéaste et poète
    2006 | 52 min
    Portrait documentaire sur Léonard Forest. Il nous parle de ses films, de poésie, de ses aspirations, de ses rêves. Acadien au parcours important pour les francophones, cet artiste a façonné le Programme français de l'ONF. Donnant la parole à ses compatriotes acadiens, sa pratique l'a amené vers un cinéma de questionnement. Inspiré par l'œuvre de Léonard Forest, le cinéaste acadien Rodolphe Caron lui donne la parole. !
  • L'Acadie, l'Acadie?!?
    1971|1 h 57 min

    Long métrage documentaire tourné dans les coulisses de l’action à l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick), théâtre du réveil acadien de la fin des années 1960. Dans une province où 40 pour cent des gens s'expriment en français, le film témoigne de la détermination des étudiants, qui s'étendra à une majorité d'Acadiens, après des siècles de défaitisme et de résignation.

  • Une mémoire oubliée... une génération sacrifiée
    2007|23 min

    Dans ce court métrage documentaire, la réalisatrice d’origine haïtienne Martine Duviella retrace le passé militant de ses parents, exilés d’Haïti en 1957, alors que le dictateur François Duvalier prend le pouvoir. C’est au Canada qu’ils trouvent leur terre d’exil. Dans les cafés du quartier Côte-des-Neiges, ils se rassemblent régulièrement avec d’autres jeunes intellectuels haïtiens et rêvent de refaire leur pays. À travers leur histoire, la cinéaste tente de sauver de l'oubli le passé d'une génération qui s'est sacrifiée pour tenter de délivrer Haïti.

  • Tintamarre - La piste Acadie en Amérique
    2004|1 h 19 min

    Long métrage documentaire sur la lutte des Acadiens pour la survie de leur culture. Deux cent cinquante ans après la Grande Déportation, les Acadiens et leur culture sont encore bien vivants. Aujourd'hui, plus de deux millions de personnes d'origine acadienne occupent la terre d'Amérique. Mais pourquoi après avoir fondé la première colonie en Amérique du Nord, ce peuple doit-il encore lutter pour dire à la face du monde qu'il existe toujours? Intrigué, le cinéaste André Gladu est parti à sa rencontre. Cherchant à comprendre l'esprit qui anime les Acadiens, et à retracer leur histoire singulière au cœur du continent, il nous présente de fascinants personnages, pour qui la défense de la culture acadienne demeure l’œuvre de toute une vie.

  • Le grand Jack

    Docufiction sur Jack Kerouac, un des membres les plus importants du mouvement de la Beat Generation. Sur la route , une de ses œuvres les plus connues a rendu l’écrivain et poète américain célèbre après sa mort en 1969. Ses textes ont grandement contribué à la révolution culturelle, sexuelle et sociale des années 1960. Archives, photos, entrevues et reconstitution d'époque, servent de trame au réalisateur pour décortiquer le mythe du héros.

  • Le choeur d'une culture

    Court métrage documentaire sur le périple mémorable de la Chorale Saint-Jean, d’Edmonton, invitée à participer aux festivités du 400e anniversaire de Québec. Ponctué par les témoignages des protagonistes, dont ceux de Laurier Fagnan, le chef de chœur, et de l'auteure-compositrice France Levasseur-Ouimet, le récit de ce « retour aux sources » nous réjouit et nous interpelle. Avec émotion et humour, le film démontre que l'avenir du français hors Québec n'est pas nécessairement sombre. Ainsi la culture franco-albertaine s'épanouit au-delà de la survivance et vient enrichir notre patrimoine à tous.

  • Au pays de Riel
    1996|49 min

    Dans ce documentaire, on établit un parallèle entre la situation minoritaire des élèves d'origine autochtone et métisse prédominant dans une école de Winnipeg et celle des francophones d'une école de Saint-Boniface. Par le biais d'une pièce de théâtre, montée par les élèves des écoles R.B. Russell et Précieux-Sang à l'occasion du Festival du voyageur, on discute des défis et des problèmes auxquels font face les deux groupes.

  • La nouvelle au village
    1989|22 min

    Court métrage de fiction sur la nouvelle venue du village de Saint-Pierre-Jolys, au Manitoba. Alexandra, une Anglo-Manitobaine, hésite. Va-t-elle joindre le Club des étoiles filantes de Dominique ou choisir la gang d'Éric où on lui parle anglais parce que « ça fait plus cool »?

  • De l'autre côté de la glace
    1983|27 min

    Court métrage de fiction qui révèle les désirs et les aspirations du peuple acadien. Par le biais d'une joute de hockey opposant l'équipe nationale acadienne, Les Aigles bleus, et une équipe canadienne, les cinéastes Guy Dufaux et Serge Morin réussissent à transposer la réalité sociale acadienne.

  • Le frolic cé pour ayder
    1979|1 h 23 min

    Partant des « frolics » d'autrefois, sortes de corvées de travail collectif doublées d'une grande fête, vieille tradition acadienne dont nous entretiennent les vieux, ce long métrage documentaire nous transporte en plein « frolic » de la fin des années 1970 : une grande revue musicale organisée par le Mouvement du frolic, véritable « veillée des veillées », sorte de Woodstock acadien. Un film sur la musique et les artistes traditionnels de l'époque en pays acadien, réalisé par Laurent Comeau, Marc Paulin et Suzanne Dussault.

  • Une sagesse ordinaire

    Ce court métrage documentaire rend hommage à Édith Pinet, une sage-femme de 79 ans peu ordinaire, infirmière diplômée et « docteure de tous les maux », qui a présidé à la naissance de presque toute la population de la région de Paquetville, en Acadie. Quarante ans de métier, plus de trois mille bébés « délivrés » et sans en avoir perdu un! Parmi ces « patients » admiratifs venus témoigner, on remarque Édith Butler, chanteuse acadienne bien connue.

  • Sentence vie
    2003|1 h 10 min

    Portrait vérité d'une détenue. Dix ans après nous avoir fait partager le huis clos de plusieurs femmes emprisonnées dans son film À double tour, Marie Cadieux met à découvert la relation d'amitié qu'elle a développée avec Diane Charron. Sentence vie nous entraîne dans la ronde infernale entre la prison et l'hôpital psychiatrique dans laquelle est prise Diane.

  • L'écureuil noir
    1999|57 min

    Ce long métrage documentaire nous présente la ville d’Ottawa transfigurée par le regard d'un écrivain à la fois tendre et provocant. Au cœur des romans de Daniel Poliquin, auteur francophone très connu au pays, la capitale nationale vit au rythme de ses métamorphoses, à l'image de ce rat mal-aimé se muant en écureuil noir pour s'attirer l'affection des passants. Un film original où alternent la réalité et la fiction alors que le réalisateur recrée avec humour quelques scènes des romans de l'écrivain qui endosse la peau de ses personnages.

  • Enfants de soldats
    2010|52 min

    Tourné pendant toute la durée d’un déploiement en Afghanistan, ce long métrage documentaire lève le voile sur le sort de milliers de jeunes Canadiens ayant des parents soldats. À travers le quotidien d'enfants et d'adolescents de quatre familles de militaires se révèlent les particularités de la vie à la base des Forces canadiennes de Petawawa. Chaque jour, chacun doit négocier avec l’absence, les perspectives d'avenir incertaines et l’idée de la mort qui pèse lourdement.

  • Les épouses de l'armée
    2007|52 min

    Documentaire-choc sur les épouses de militaires. Ce sont des civiles et pourtant l'armée dirige leur vie. Lorsque son mari a joint l'Air Force, la réalisatrice a ainsi découvert un monde subordonné aux besoins de l'armée. Portrait percutant de l'existence difficile des conjointes de militaires, isolées et seules, n'ayant aucun contrôle sur leur vie.

  • Mouches noires
    1992|5 min

    Court métrage d’animation plein d’humour portant sur la difficile cohabitation entre les « maudites » mouches noires et les travailleurs d’un barrage hydro-électrique dans le nord de l’Ontario. D’après une chanson populaire de Wade Hemsworth, « The Blackfly Song », composée en 1949 et adaptée en français par les sœurs Kate et Anna McGarrigle, dans une interprétation de Marcel Aymar.

  • Un enfant pas comme les autres
    2005|11 min

    L'histoire d'un enfant autiste. Jan Maka était un enfant comme les autres. Jusqu'au jour où l'autisme a fait basculer son existence et celle de sa famille. À quoi ressemble la vie avec un enfant souffrant de ce désordre neurologique? Une mère dévouée et des spécialistes témoignent.

  • Bonnes vacances
    2005|23 min

    Documentaire suivant un jeune garçon de 7 ans, l'espace d'une semaine au camp Ectus. Les activités sont peu ordinaires dans cette colonie de vacances, située sur la Baie des Chaleurs, au nord du Nouveau-Brunswick.

  • Joséphine
    2000|4 min

    Fable sur l'illusion amoureuse, Joséphine est un court film d'animation qui marie finesse du trait et l'emboîtement fluide et inattendu des images sur les rythmes folks du groupe acadien Zéroo Celsius. Chacun se reconnaîtra en ce garçon au cœur tendre qui fabule et succombe à tous les pièges de la séduction. Trébuchant sur les refus successifs de sa belle, tour à tour sirène et femme-océan, aspiré par l'appât de ses mirages, il reconstruit à chaque défaite son château en Espagne et effeuille en vain la marguerite.

  • Durelle
    2003|46 min

    Documentaire sur une légende de la boxe, Yvon Durelle, soixante-douze ans. Atteint du « punch drunk », il vit modestement à Baie-Ste-Anne, Nouveau-Brunswick. Thérèse, sa femme, au cœur de toutes les tempêtes que le couple a vécues, l'accompagne toujours. Vu cette cruelle maladie qui atteint de nombreux boxeurs, Thérèse traduit en mots les pensées de son mari, ce héros dans la défaite qui, en 1958, a failli knockouter Archie Moore, le champion mondial. De la matière à fleur de peau que la réalisatrice nous propose d'explorer avec un nouveau regard.

  • Édith Butler - Fille du vent et d'Acadie
    2009|5 min

    Portrait d'Édith Butler. Entremêlant interviews avec des professeurs, admirateurs, collègues et musiciens d'Édith, et images de spectacles, la réalisatrice Monique Leblanc capte l'évolution d'une grande artiste. La tête dans les étoiles, les cheveux au vent, Édith chante et joue, passe de la plus douce complainte au rythme le plus endiablé, esquisse un sourire. Le film a été produit pour les Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle 2009.

  • Habiter la danse
    2009|25 min

    Empruntant la fluidité d'une chorégraphie, ce court métrage documentaire nous présente Sylvie Mazerolle, une jeune femme pour qui danser est un besoin essentiel. La sensibilité du personnage crève l'écran. À travers sa démarche, le film dresse aussi un état des lieux de la danse en Acadie. Actuellement établie à Vancouver, la jeune danseuse éprouve la nostalgie de son Acadie natale et cherche un projet qui l'en rapprocherait. Mais où qu'elle soit, elle continue de vivre sa passion, car son pays est la danse.

    Habiter la danse a été produit dans le cadre du concours Tremplin, qui permet à des jeunes francophones, de nationalité canadienne et résidant à l'extérieur du Québec, de réaliser un premier film dans des conditions professionnelles.

  • Maille Maille
    1987|5 min

    Animation réalisée à partir de dessins au pastel représentant deux femmes qui se remémorent des moments de leur vie de voisines, d'épouses, de mères et de... tricoteuses.

  • Truck
    1975|7 min

    Film amusant et satirique mélangeant les techniques de documentaire, de dessin et d’animation pour dénoncer un triste état des choses en Acadie. Un truck (ou camion) sert de pivot pour raconter, dans une langue colorée, les frustrations sociopolitiques d’un chansonnier, camionneur à ses heures…

  • Raoul Léger, la vérité morcelée
    2002|1 h 10 min

    Docu-enquête sur l’assassinat d’un missionnaire laïque canadien par l'armée guatémaltèque en 1981. Été 2001, Andréa et Cléola Léger partent au Guatemala sur les traces de leur frère Raoul. Elles découvrent la chaleur et la misère d'un peuple encore imprégné des horreurs d'une guerre civile de trente-cinq ans. Bouleversées par les témoignages émouvants de gens qui ont côtoyé Raoul, elles cherchent à connaître les circonstances exactes de son assassinat. Versions contradictoires, la vérité reste complexe. Une unique certitude : l'engagement total de Raoul Léger pour la cause des paysans mayas du Guatemala.

  • Voleuse de poussière

    Court métrage documentaire poétique sur la disparition et le deuil. À Moncton, un quartier historique est anéanti par les pelles mécaniques. Simultanément, le père de la cinéaste succombe au cancer. Avec poésie, la maladie et la mort sont mises en parallèle avec la démolition des maisons tant aimées. Qu’est-ce qui survit quand les lieux, les arbres, la vie d’un proche deviennent poussière?

  • Les gossipeuses
    1978|57 min

    Docufiction humoristique sur les dangers du placotage, en Acadie comme ailleurs ! Trois commères croyant avoir découvert qu'un acte scandaleux allait se commettre dans leur paroisse, s'en donnent à cœur joie.

  • La trappe
    2008|19 min

    Dans un village du Cap-Breton, des moines bouddhistes méditent dans leur abbaye tandis que des pêcheurs acadiens partent en mer relever leurs trappes à homards. Ces deux communautés que tout semble opposer - langue, culture, religion - partagent pourtant plus de ressemblances qu'il n'y paraît. Le film tisse délicatement des liens entre les croyances des deux groupes qui, chacun à leur façon, conçoivent la vie comme un cycle.

    Une fois l'an, les moines bouddhistes partent en mer pour relâcher des homards capturés par les pêcheurs. Ces homards pourront poursuivre le cheminement cyclique de la réincarnation qui mène vers l'illumination. De leur côté, les pêcheurs conçoivent la vie comme un cycle naturel qui se renouvelle. En remettant délicatement à l'eau les homards femelles porteuses d'oeufs, ils préservent la vie. Ces oeufs deviendront les homards que pêcheront leurs descendants. Réflexion sur la vie vue comme un cycle, ce film évoque les thèmes du respect mutuel et de la tolérance.

  • Inspire Expire
    2009|27 min

    Ce documentaire témoigne du travail de deux sages-femmes qui, en profonde communion avec les êtres qu’elles accompagnent, permettent à la vie de suivre son cours. Devant la fenêtre de sa chambre d’hôpital, une malade regarde le printemps s’installer en sachant qu’elle va mourir. Une accompagnante recueille ses confidences. Au même moment, une autre femme, sur le point de donner la vie, apprivoise sa peur de la douleur avec la complicité d’une sage-femme.

  • Voyage au nord du monde
    1999|52 min

    Dans ce long métrage documentaire qui prend la forme d’un road-movie, le cinéaste Hugo Latulippe suit Réal Bérard (Jours de plaine), homme du Nord-Ouest, peintre, sculpteur, cartographe et… homme-canot, au moment où il prend la route des ancêtres voyageurs vers le fameux Portage La Loche. Porte du Nord. Porte de notre vérité nationale. Inspiration de toute une culture vagabonde. Ce voyage cinématographique nous amène au-delà des frontières, aux côtés d'un homme qui a la mémoire des anciens et l'œil sur le présent.

  • Ta parole est en jeu - Les Franco-Terreneuviens et Labradoriens
    2012|1 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Franco-Terreneuviens et des Labradoriens. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Franco-Manitobains
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Franco-Manitobains. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Franco-Nunavois
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Franco-Nunavois. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Franco-Ténois
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Franco-Ténois. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Franco-Yukonnais
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Franco-Yukonnais. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Acadiens de la Nouvelle-Écosse
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Acadiens de la Nouvelle-Écosse. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Acadiens de l'Île-du-Prince-Édouard
    2012|1 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Québécois
    2012|3 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Québécois. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Acadiens du Nouveau-Brunswick
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Acadiens du Nouveau-Brunswick. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Franco-Ontariens
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Franco-Ontariens. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Fransaskois
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Fransaskois. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Franco-Albertains
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Franco-Albertains. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Ta parole est en jeu - Les Franco-Colombiens
    2012|2 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Franco-Colombiens. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Une affaire de famille
    2012|26 min

    PRIX TV5 de la meilleure œuvre franco-canadienne

    Ce court métrage documentaire raconte un épisode dans la vie d’une famille propriétaire d’un magasin général à Pointe-Verte, au Nouveau-Brunswick. Nicole et Flavien, aidé par leurs fils, travaillent 109 heures par semaine. Ils n’arrêtent jamais. Alors que les parents, proches de la retraite, tiennent le fort depuis plus de 30 ans, les enfants rêvent à d’autres lendemains. Le réalisateur, qui a grandi dans l’épicerie familiale, signe la chronique quotidienne de ce lieu de passage, où la vie se conjugue à tous les temps. Multipliant les séquences à la fois cocasses et émouvantes, le film rend hommage à ceux qui se sont toujours dévoués à leur communauté, en assurant une présence rassurante de tous les instants.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Chez nous
    2012|22 min

    Ce court métrage documentaire raconte l’histoire d’un homme en quête d’un paradis perdu. Parfois la vie semble se répéter, ingrate et rebelle. Et il arrive qu’elle soit source de honte. À cause de ses dettes, Richard a renoncé à une partie de ses rêves, et il se souvient. Il avait 4 ans quand ses parents ont quitté leur maison mobile et connu la misère. Mais pour lui, c’était encore l’âge de l’insouciance, un état avec lequel il aimerait bien renouer aujourd’hui. De retour en Acadie, il part sur les traces de la roulotte familiale. En confrontant ses souvenirs à ceux de ses proches, il tente de reconstituer ses forces et de réapprendre à vivre. À moins que ce ne soit avec l’intention de briser la chaîne des infortunes.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Évangéline en quête
    1996|53 min

    Succès littéraire, mythe, image de marque et muse. Évangéline inspire cette fois-ci un long métrage documentaire fascinant sur l'ampleur du phénomène. Riche d'une mine d'anecdotes et d'informations, Évangéline en quête nous mène de Grand-Pré jusqu'en Louisiane, en passant par Cambridge et Moncton, dévoilant les propos et les conversations de la principale protagoniste, la dimension bien réelle d'un personnage qui n'a pourtant jamais existé.

  • Ils eurent treize enfants...
    2008|26 min

    Documentaire sur une famille durement touchée par une grave maladie génétique, la phénylcétonurie (PCU). Huit des treize enfants de la famille Lirette souffraient de déficiences intellectuelles et physiques dues à cette maladie inconnue à l’époque de leur naissance. À l’aide de témoignages et d’images d’archives, Anika Lirette signe un portrait de famille touchant qui honore la mémoire de ses grands-parents.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Inspire Expire
    2009|27 min

    Ce documentaire témoigne du travail de deux sages-femmes qui, en profonde communion avec les êtres qu’elles accompagnent, permettent à la vie de suivre son cours. Devant la fenêtre de sa chambre d’hôpital, une malade regarde le printemps s’installer en sachant qu’elle va mourir. Une accompagnante recueille ses confidences. Au même moment, une autre femme, sur le point de donner la vie, apprivoise sa peur de la douleur avec la complicité d’une sage-femme.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Infusion
    2010|17 min

    Le « vrai » thé, en Acadie, c’est le King Cole. Il est mélangé au Nouveau-Brunswick depuis plus de 100 ans. Typiquement additionné d’un nuage de lait Carnation, il rappelle à chacun le goût d’une époque où l’on savait s’arrêter et savourer le moment présent.

    Ce court métrage documentaire porte un regard ludique sur la tradition du thé en Acadie et ses multiples symboles. Certains disent que le thé favorise le dialogue et dissipe les malentendus; d’autres prétendent lire l’avenir dans les feuilles laissées au fond des tasses. Y aurait-il véritablement une magie du thé?

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Mon père, le roi

    Comment un homme en vient-il à quitter subitement sa famille pour s’isoler dans un monastère? Ce court métrage documentaire capte les souvenirs du fils et de l’ex-épouse d’un homme désormais devenu « roi » d’une secte religieuse. Avec la cinéaste, ils prennent la route pour visiter celui qui les a abandonnés 45 ans plus tôt.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.