L’expérience des immigrants au Canada (de 15 à 17 ans)

L’expérience des immigrants au Canada (de 15 à 17 ans)

Découvrez l’expérience des immigrants grâce à ces films qui montrent le point de vue des personnes qui arrivent au Canada et de celles qui les accueillent. Qu’il s’agisse d’étrangers en quête d’une vie meilleure ou de réfugiés et de demandeurs d’asile fuyant activement la persécution, ces films examinent ce que cela signifie d’arriver dans un nouveau pays et de laisser son foyer derrière soi.

To watch this playlist in English, click here.

Les films de cette sélection comprennent :
Bagages
Au Canada
La classe de Madame Lise
Femmes debout
Mediterraneo sempre - Méditerranée pour toujours
Le plan

  • Bagages
    2017|52 min

    Bagages est un film qui donne la parole et la scène à des adolescents de l’école secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d’Outremont nouvellement arrivés à Montréal. On découvre leur récit de migration et d’intégration à travers des ateliers d’art dramatique, des mises en scènes théâtrales et des entrevues où ils se révèlent à nous. Ils témoignent d’un « ailleurs » et d’un « avant » qui deviendront « ici » et « maintenant ». Ils sont jeunes, mais parlent de leur parcours avec une sagesse déconcertante, une émotion à faire trembler les plus durs et une authenticité désarmante.

  • Au Canada
    2014|21 min

    Film bilingue de 20 minutes qui présente les histoires et expériences personnelles de différents immigrants au Canada de partout autour du monde. Les impressions personnelles et les réflexions partagées dans le film touchent les thèmes du voyage, de l’arrivée et de l’appartenance. Au Canada est à la fois animé, drôle et pousse à la réflexion et présentera le coté personnel de l’expérience de l’immigration canadienne.

  • La classe de Madame Lise
    2005|1 h 29 min

    Ils s’appellent Rafik, Solace, Rahat, Jessica et Adonay. Ils ont six ans. Ils habitent Parc Extension, un quartier multiethnique au cœur de Montréal. Ce sont les élèves de Madame Lise. Pendant toute une année scolaire, la réalisatrice Sylvie Groulx observe leurs apprentissages, les regarde vivre. Ainsi, elle témoigne du travail patient d’une enseignante composant simplement avec les nouvelles réalités urbaines : enfants d’origines ethniques diverses, différences culturelles majeures, apprentissage du français dans un milieu familial ignorant tout de cette langue. La classe de madame Lise, c’est aussi la bonne volonté d’un groupe d’enfants disparates, les complicités qui se tissent dans la différence, les sourires entendus, les bouderies et les moqueries dénuées de méchanceté. La classe de madame Lise, c’est enfin le portrait de Lise Coupal, institutrice chaleureuse et attentive, tolérante mais ferme, heureuse de découvrir chez un garçon timide un potentiel qu’elle ne soupçonnait pas.

  • Femmes debout
    2015|23 min

    Dans ce court métrage documentaire, trois femmes francophones originaires du Sénégal, du Mexique et de la Belgique posent un regard sur leur expérience d’immigration à Vancouver, où elles élèvent seules leurs enfants. Avec force et résilience, ces femmes prennent le pari de reconstruire leur vie et d’offrir « cet autre possible » à leur enfant, tout en cherchant à faire leur place dans la société canadienne.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Mediterraneo sempre - Méditerranée pour toujours
    2000|1 h 12 min

    Ce long métrage documentaire porte sur les racines des immigrants italiens qui se sont installés à Montréal au 20e siècle et sur ce que représente l’Italie pour les Italo-Montréalais aujourd’hui. Prenant pour point de départ le village de la Calabre d’où sa propre famille est issue, le cinéaste Nicola Zavaglia présente une réflexion sur la société québécoise, l’immigration, la communauté, l’histoire, la culture et le déracinement. Entre nostalgie et désir de renaissance, un film d’un vif intérêt historique et humain, avec, en toile de fond, les images envoûtantes d’une Italie intemporelle.

  • Le plan
    2011|52 min

    Long métrage documentaire sur les Habitations Jeanne-Mance. La réalisatrice Isabelle Longtin s’est introduite dans le plus grand HLM du Québec et elle en est revenue avec Le Plan, un film qui dévoile une réalité multiethnique complexe, faite de destins individuels touchants et de mouvements de solidarité. Aux prises avec les tensions de l’immigration et avec les questions de l’intégration culturelle, les habitants du Plan semblent fiers de la bonne entente qui règne entre eux.