Droits de la personne

Droits de la personne

La Loi canadienne sur les droits de la personne interdit toute discrimination fondée sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle, l’identité ou l’expression de genre, l’état matrimonial, la situation de famille, les caractéristiques génétiques, l’état de personne graciée ou la déficience. Découvrez cette sélection de films qui mettent en scène des hommes et des femmes qui se sont battus pour faire valoir ces droits fondamentaux et inaliénables.

Marc St-Pierre

Marc St-Pierre a étudié le cinéma, le théâtre et la philosophie. Il est conservateur de collection à l’Office national du film du Canada depuis 2004.

  • Les États-Unis d'Afrique
    2011|1 h 15 min

    Ce long métrage documentaire suit la quête du pionnier du hip-hop africain Didier Awadi dans la réalisation d'un album en hommage aux leaders de la conscience noire qui se sont battus pour l’idéal d’une Afrique unie et indépendante. Une épopée musicale et politique, qui le fait voyager à travers une quarantaine de pays et collaborer avec des artistes hip-hop engagés, tels que Smockey (Burkina Faso), M1 du groupe Dead Prez (États-Unis) et ZuluBoy (Afrique du Sud).

    Soutenu par une trame sonore de Ghislain Poirier et des chansons d’Awadi, ce film nous entraîne dans une profonde réflexion sur le pouvoir de la musique et la force de l’engagement individuel et collectif.

  • Une dernière chance

    Ce long métrage documentaire suit le parcours de cinq demandeurs d’asile au Canada qui ont fui leur pays d’origine pour échapper à la violence homophobe. Se heurtant aux difficultés de l’intégration et craignant d’être déportés, ils attendent dans l’angoisse la décision qui bouleversera leur vie. Mais tous veulent croire à la générosité de leur terre d’accueil.

  • La couleur de la beauté
    2010|17 min

    Renee Thompson essaie de se tailler une place dans l’univers des grands mannequins à New York. Elle est belle, ambitieuse et possède la démarche des mannequins. Or, elle est noire et dans cet univers, la femme blanche représente le canon de la beauté. Les agences recrutent rarement des mannequins de race noire. Et lorsqu’elles le font, elles veulent des filles qui ressemblent à « des blanches saucées dans le chocolat ».

    Ce film a été produit dans le cadre du projet La tête de l’emploi par l’Office national du film du Canada, avec la participation de Ressources humaines et développement des compétences Canada.

  • Zéro tolérance
    2004|1 h 15 min

    Ce long métrage documentaire s’attaque au phénomène du profilage racial. À travers divers témoignages, le cinéaste d’origine tunisienne se penche sur les relations tendues entre policiers et groupes minoritaires à Montréal.

  • Chaque enfant
    1979|6 min

    Ce court métrage d'animation d'Eugene Fedorenko raconte l'histoire d'un enfant rejeté et recueilli par deux clochards. Ce film, qui a remporté l'Oscar® du meilleur court métrage d'animation en 1979, a été réalisé pour commémorer la déclaration de l’UNICEF sur les droits de l’Enfant. Il illustre le principe suivant : «L'enfant a droit, dès sa naissance, à un nom et à une nationalité. » Un court métrage sans parole avec la participation des Mimes électriques au bruitage.

  • Statu quo? Le combat inachevé du féminisme au Canada
    2012|1 h 27 min

    Le féminisme a façonné notre société. Mais jusqu’où nous a-t-il conduits et quelle en est la pertinence aujourd’hui? Status Quo? examine des enjeux majeurs tels la violence faite aux femmes, l’accès à l’avortement, les services de garde universels, et s’interroge sur les progrès réalisés quant à ces questions. Il propose des réponses provocantes et parfois choquantes. Mine de documents d’archives dynamiques et de saisissantes histoires contemporaines, Status Quo? est un film essentiel pour tous les Canadiens et Canadiennes.

  • Âme noire
    2000|9 min

    Une animation qui convie le spectateur à une plongée au coeur de la culture noire, à un rapide et exaltant voyage à travers les lieux qui ont marqué l'histoire de ces peuples. Le récit que transmet une vieille dame à son petit-fils fait défiler sous nos yeux une succession de tableaux peints directement sous la caméra, accompagnant l'enfant sur les traces de ses ancêtres.

  • 19 jours
    2016|26 min

    Ce court métrage documentaire suit plusieurs familles de réfugiés pendant les 19 premiers jours de leur aventure en sol canadien, alors qu’elles tentent de trouver leurs repères sur un terrain inconnu qui devient désormais leur patrie. Situé dans le paisible quartier Bridgeland de Calgary, le centre de réinstallation Margaret Chisholm offre un nouveau départ aux réfugiés parrainés par le gouvernement qui arrivent en ville. Durant la période de 19 jours établie par le gouvernement fédéral, on procède à une première évaluation des réfugiés et on leur vient en aide en les accueillant dès l’aéroport, puis en leur offrant divers services d’orientation, notamment en ce qui touche l’obtention de documents officiels et le soutien psychologique.

    19 jours  montre l’aspect humain du processus de réinstallation des réfugiés. Posant un regard unique sur la crise mondiale des migrants et sur une étape particulière de l’arrivée en terre d’asile, le documentaire révèle sans détour les réalités auxquelles se heurtent les exilés dans leur difficile parcours vers l’intégration.

  • Le voyage de Nadia
    2006|1 h 12 min

    Ce long métrage documentaire fouille une réalité complexe, celle de l’enfermement forcée des femmes dans leur propre demeure, et cela dès leur puberté. À 19 ans, les parents de Nadia Zouaoui l'ont contrainte à un mariage arrangé avec un Algérien deux fois plus âgé qu'elle. Vivant à Montréal, il l'avait choisie à partir d'une photo. Après 18 ans d'absence, Nadia Zouaoui retourne dans son pays natal, la Kabylie, pour voir si les choses ont changé.

  • À la recherche de Dawn
    2008|1 h 13 min

    Long métrage documentaire de la réputée réalisatrice métisse Christine Welsh, levant le voile sur la triste expérience des femmes autochtones au Canada et mettant des visages sur cette tragédie nationale. Dawn Crey, Ramona Wilson et Daleen Kay Bosse ne sont que 3 des quelque 500 femmes autochtones portées disparues ou assassinées au Canada au cours des 30 dernières années.