Nous avons sélectionné neuf chefs-d’œuvre du cinéma d’animation avec des histoires incroyables sur de la musique jazz qui vous prend aux tripes. Caprice en couleurs, interprété par le trio Oscar Peterson, est une pure animation de génie. Le tout simplement pour vous faire bouger.

  • Caprice en couleurs

    Animation de génie signée Norman McLaren et Evelyn Lambart. Le trio Oscar Peterson interprète quelques pièces de son répertoire, alors que les cinéastes transcrivent ces sons avec, comme seuls guides, leur talent et leur libre imagination. Titres inscrits en plusieurs langues, sans commentaire. Animation sans paroles.

    Pour avoir plus d’informations sur ce film, visitez le Blogue de l'ONF.

  • Le merle
    1958|4 min

    Animation de papier découpé mettant en vedette un merle qui perd tour à tour son bec, son cou, son oeil, ses ailes, ses pattes, et qui les retrouve en double et en triple, en suivant le rythme d'une chanson folklorique interprétée par le Trio lyrique.

  • Hen Hop
    1942|3 min

    Court métrage d'animation fantaisiste tout en couleurs, de Norman McLaren. Une poule tantôt Leghorn, tantôt Plymouth Rock, même un oeuf sur deux pattes, exécutent des quadrilles et des valses d'autrefois au son d'une musique populaire.

  • Boogie-Doodle
    1941|3 min

    Un film d'animation, dans lequel le «boogie» exécuté par Albert Ammons et le «doodle», ou griffonnage, dessiné par Norman McLaren, s'unissent pour constituer un tourbillon de rythmes et de couleurs.

  • Street Musique
    1972|8 min

    Animation exprimant la nature élémentaire d'un groupe de jeunes musiciens et montrant le pouvoir de la musique. Le film plaira aux spectateurs de tous âges, mais surtout à ceux qui aiment l'entrain des jeunes, les brusques envolées ou les tendres accents de la musique populaire, et les promenades dans la rue. Film sans paroles.

  • En marchant
    1968|5 min

    Court métrage d’animation sur la marche et ses plaisirs. Les couleurs en détrempe sont l'une des techniques impressionnantes utilisées dans ce film par Ryan Larkin. Pas de commentaires. Une trame sonore qui comble le silence.

  • Juke-Bar
    1989|10 min

    Film fantaisiste alliant tournage réel et animation de marionnettes qui raconte comment l'arrivée d'un rutilant juke-box dans un restaurant de deuxième ordre transforme la vie des coquerelles du lieu. Comédie musicale s'élaborant sur des airs de jazz, ce film nous entraîne dans un bar à la mode, reproduisant, à une échelle réduite, certains de nos comportements sociaux. Film sans paroles.

  • Canada vignettes : la valse du maître draveur
    1979|3 min

    Entremêlé de métrages d'archives, ce court métrage d'animation raconte l'histoire d'une jeune femme qui repousse les prétendants qu'on lui destine parce qu'elle est imbue d'un maître draveur. Agile sur ses pieds grâce à son métier, ce dernier l'entraîne finalement dans une valse effrénée au rythme d'une chanson interprétée par les sœurs McGarrigle.

    Vous aimez ce film? Affichez vos couleurs en vous procurant l'un de ces articles à son effigie!

  • Catuor
    1970|3 min

    Dessin animé, pure fantaisie humoristique et amusante qui répond aux seules règles du bon goût. On ne peut voir musiciens plus avertis que ce quatuor de chats qui exécute, avec force glissando, inflexion, attaque et vibrato, une musique de jazz syncopé. L'animation au service de la musique !

  • Oscar

    Mélangeant séquences animées et extraits d’archives, Oscar est un portrait touchant du pianiste virtuose Oscar Peterson. Des débuts du jeune prodige de la Petite-Bourgogne à ses triomphes sur la scène internationale, ce documentaire de Marie-Josée Saint-Pierre aborde la profonde solitude de l’artiste constamment en tournée. Au son de sa musique tantôt entraînante, tantôt teintée de mélancolie, le film raconte avec émotion une vie dans le jazz.