Île-du-Prince-Édouard

Île-du-Prince-Édouard

Découvrez l'Île-du-Prince-Édouard — de ses grandes villes et de ses régions rurales à ses petites agglomérations et à ses communautés éloignées — grâce à une sélection de films qui mettent en lumière les trésors cachés et les personnalités attachantes de la province. Composée d’animations et de documentaires, cette sélection convient aussi bien aux élèves du primaire qu’à ceux du secondaire. Ces œuvres phares de notre collection portent sur des thèmes fondamentaux se rattachant à l’histoire ou aux principaux enjeux de l’heure.

  • Ta parole est en jeu - Les Acadiens de l'Île-du-Prince-Édouard
    2012|1 min

    Cette capsule animée présente la vie et la réalité des Acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard. Elle est tirée du jeu Ta parole est en jeu, qui explore de façon ludique la richesse et les variétés de la langue française au Canada.

  • Quelque chose dans l'air...
    2001|24 min

    Court métrage documentaire percutant sur l'Île-du-Prince-Édouard. On y apprend que l’île détient le record canadien d'hospitalisations dues à l'asthme. La réalisatrice soulève ces questions à l’ère d’une civilisation industrielle ravageuse.

  • Thon rouge
    campus 2016 | 53 min

    Thon rouge fait le récit d’enjeux épiques à North Lake, une localité de l’Île-du-Prince-Édouard connue comme la «capitale mondiale du thon?». Le film explore un phénomène déroutant : les thons rouges, naturellement craintifs, semblent ne plus avoir peur des humains. Les pêcheurs de la région affirment que ces spectaculaires créatures sont tellement affamées et nombreuses qu’elles mangent littéralement dans la main des gens. Comment l’expliquer?? Une chose est certaine : la soudaine et extraordinaire abondance de cet imposant poisson au large de North Lake va à contre-courant des estimations des scientifiques pour qui le thon rouge, une espèce menacée, connaît une baisse de 90 % de sa population.

    Dans un film aux images éblouissantes, le cinéaste John Hopkins rend compte d’un passionnant mystère et en fait clairement ressortir les enjeux. Au cœur de son documentaire réside une profonde préoccupation pour le sort de ce géant des mers qu’est le thon rouge.

  • Abegweit
    1998|1 h 11 min

    L'histoire du plus long pont au monde, le pont de la Confédération qui relie l'île du Prince Édouard à la terre ferme. Ce film s'intéresse aussi aux débats qui ont entouré sa construction, son impact sur ceux qui le désiraient et ceux qui s'y opposaient.

  • Une île verte
    2013|25 min

    Ce court métrage documentaire relate les poignants récits de la petite mais grandissante communauté des fermiers biologiques de l’Île-du-Prince-Édouard. Réputée pour ses pommes de terre et son sol rougeâtre, cette province des Maritimes à vocation principalement agricole a vu ses taux de cancer et de maladie respiratoire grimper au point de devenir les plus élevés au Canada au cours des 50 dernières années, alors que l’agriculture industrielle s’ancrait. Existe-t-il un lien? Plutôt que de braquer son objectif sur les inquiétantes pratiques de monoculture de l’î.-P.-É., Une île verte ose un énoncé révolutionnaire : imaginer un virage biologique total sur l’île.

  • Les chansons de mon père
    2018|42 min

    Fille du célèbre auteur-compositeur-interprète canadien Gene MacLellan, la musicienne Catherine MacLellan a grandi au rythme de la musique de son père. Elle avait 14 ans quand il est mort par suicide. Deux décennies après cette perte, la voilà enfin prête à affronter le douloureux mystère entourant l’absence paternelle et à faire sien l’héritage musical qu’il a laissé.

    Les chansons de mon père accompagne Catherine alors qu’elle cherche à comprendre son père tout en menant son propre combat contre la maladie mentale. Les images d’archives et les entrevues intimes avec les amis, les membres de la famille et les musiciens qui connaissaient Gene et jouaient avec lui — dont Anne Murray, Lennie Gallant et le regretté Ron Hynes — révèlent un homme perturbé et aimant qui ne s’est jamais senti à l’aise avec la célébrité ou l’argent.

    Déterminée à rompre le silence qui pèse sur la maladie mentale, Catherine espère que d’autres puiseront dans son histoire force et réconfort.