En tant que femmes (18 ans et +)

En tant que femmes (18 ans et +)

Thèmes et sujets
-Féminisme, sexisme, sexualité, maternité, avortement, misogynie, identité de la femme

Le programme En tant que femmes, créé en 1972, présente une série de films faits « par des femmes, avec des femmes, pour les femmes ». Une équipe de réalisatrices s’est orientée vers la recherche de l’identité féminine et un changement des mentalités ; leur expérience concrétise, à l’ONF, la grande aventure de la libération féminine au Québec.

Les films de cette sélection comprennent :
À qui appartient ce gage?
J'me marie, j'me marie pas
Le temps de l'avant
Les filles c'est pas pareil
Les filles du Roy
Souris, tu m'inquiètes

  • À qui appartient ce gage?
    1973|56 min

    À qui appartient ce gage? est un appel à l'aide pour les femmes et leurs enfants dans le contexte de la question très discutée des garderies d'État. Sans équivoque possible, les femmes laissent entendre qu'elles n'en peuvent plus et réclament le partage de la responsabilité parentale. Ont apporté leur témoignage à ce film des parents appartenant à trois milieux différents de Montréal, dotés de garderies populaires : milieu ouvrier, milieu défavorisé et milieu de jeunes contestataires.

  • Les filles c'est pas pareil
    1974|57 min

    Dans ce long métrage documentaire, six adolescentes de 14 à 16 ans acceptent de se livrer, de voir leur univers intime envahi par la caméra. Elles ont à faire face à des problèmes qu'elles entendent assumer « au boutte » : expérience précoce de la sexualité, appartenance à une bande, relations avec les parents, tolérance sociale, amitié... Elles vivent tendres et pures à leur façon.

  • Les filles du Roy
    1974|56 min

    Documentaire explorant les métiers féminins au Québec. Le film situe des personnages tels que l'Indienne, la fille du Roy, la religieuse, la Corriveau, la femme de colon et de soldat, tandis qu'il montre chez la femme actuelle, travailleuse et mère de famille, l'exploitation de ses qualités traditionnelles et sa dégradation jusqu'à la femme-objet.

  • J'me marie, j'me marie pas
    1973|1 h 21 min

    Long métrage documentaire réalisé par Mireille Danserau en 1973 : entrevues approfondies avec quatre jeunes femmes qui expliquent leur relation complexe avec les hommes, la maternité et leur propre féminité, en se détachant parfois radicalement de la conception standardisée et traditionnelle du couple.

  • Souris, tu m'inquiètes
    1973|56 min

    Le bonheur familial repose bien souvent sur un drame insoupçonné : la perte d'identité de la femme qui ne vit plus qu'en fonction de son mari et de ses enfants. Devant le « malaise sans nom » qui l'envahit, Francine, jeune femme en apparence comblée, sera amenée à quitter momentanément les siens pour tenter de trouver qui elle est. Ce film, qui se compose d'une partie dramatisée à laquelle des séquences témoins apportent la densité du vécu, met en lumière l'existence quotidienne telle que perçue par la femme québécoise.

  • Le temps de l'avant
    1975 | 1 h 27 min

    À l'occasion d'une grossesse non désirée, un couple très lié affronte son premier conflit grave et deux femmes découvrent la terrible solitude qui est la leur, en face des problèmes de la contraception et de l'avortement. À la fois recherche en profondeur sur cette question très controversée et reconstitution du drame intérieur de la femme, Le temps de l'avant met en cause la possibilité pour la femme de donner la vie dans un monde qui n'y invite plus.