L’ONF s’engage à respecter votre vie privée

Nous utilisons des témoins de navigation afin d’assurer le bon fonctionnement du site, ainsi qu’à des fins publicitaires.

Si vous ne souhaitez pas que vos informations soient utilisées de cette manière, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur avant de poursuivre votre visite.

En savoir plus
Des lieux de rassemblement et d'apprentissage

Des lieux de rassemblement et d'apprentissage

| 10 min
Urbains.Autochtones.Fiers

Urbains.Autochtones.Fiers est un partenariat entre l’Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres (OFIFC) et l’Office national du film du Canada (ONF), qui vise la réalisation de films. Favorisant une approche communautaire, l’OFIFC et l’ONF ont produit cinq courts métrages documentaires réalisés par des cinéastes autochtones qui explorent la culture et le vécu des Autochtones en milieu urbain dans les centres d’amitié de cinq communautés.

Détails

Ce court métrage explore le quotidien des élèves autochtones de l’école alternative N’Swakamok et souligne la valeur et la nécessité des espaces communautaires autochtones. On y suit les élèves pendant qu’ils apprennent et partagent leurs histoires, leurs aspirations, leurs difficultés et leurs réalisations. Dirigée en partenariat avec le N’Swakamok Native Friendship Centre, l’école alternative N’Swakamok, un établissement satellite de l’école secondaire de Sudbury, offre aux élèves des activités culturelles et un espace de soutien où ils peuvent acquérir des aptitudes à la vie quotidienne tout en poursuivant leurs objectifs scolaires et personnels.


Générique
  • scénario
    Darlene Naponse
  • réalisation
    Darlene Naponse
  • production
    Sarah Charles-DeCarlo
  • producteur exécutif
    André Picard
    Anita Lee
  • producteur délégué
    Kate Vollum
  • direction de la photographie
    Bradley Trudeau
  • prise de son
    Tammy Lin Foreman
  • montage
    Ryan Mariotti
  • montage son
    Ian Gomes
  • assistant à la caméra
    Jacob White
  • administration
    Isabelle Limoges
  • coordonnateur de production
    Gabrielle Dupont
    Max Wolfond
  • coordonnateur technique
    Daniel Lord
    Kevin Riley
  • directeur, Développement des affaires, Programme institutionnel
    Julie Huguet
  • coordonnateur, Programme institutionnel
    Marcia Seebaran
  • producteur
    Lea Marin
  • gestionnaire des opérations
    Mark Wilson
  • superviseur de production
    Marcus Matyas
  • assistant au montage
    William Mitchell
  • montage en ligne
    Denis Pilon
  • mixage
    Geoffrey Mitchell
  • infographie
    Cynthia Ouellet
  • sous-titrage
    Zoé Major
  • technicien
    Isabelle Painchaud
    Patrick Trahan
    Pierre Dupont
  • mise en marché
    Charles Pease
    Kelly Fox
  • relationniste
    Jennifer Mair
  • agent, réseautage
    Donna Cowan
  • agent de mise en marché, Projets communautaires
    Jane Gutteridge
  • services juridiques
    Christian Pitchen
  • conception du générique
    Aimée Rochard
  • participation
    Kirsten Baker-Nelson
    Deion Faries
    Jennifer Therrien
    Katrina Trudeau
    Cassandra Trudeau-Dominic
    Shawnee Trudeau-Zacharie
    Maliyah Walton
    Shad Walton
    Ashlyn Wemigwans
    Heather Wemigwans

Suggestions

Vivez l'expérience ONF sur l'appareil de votre choix.

Éducation

Âge 12 à 18 ans

Sciences humaines - Enjeux contemporains
Études autochtones - Enjeux et défis contemporains
Études autochtones - Histoire/Politique
Études autochtones - Identité/Société

Ce documentaire peut inspirer des recherches, des discussions ou des projets et servir d’outil pour approfondir les connaissances sur les Premières Nations, les Inuits et les Métis en milieu urbain. Pourquoi le système d’éducation devrait-il être tenu responsable de la promotion du racisme envers les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis, qui est souvent à l’origine de taux de décrochage scolaire élevés? Quelle est la corrélation entre, d’une part, les taux de décrochage et, d’autre part, les enseignants et enseignantes et les systèmes d’éducation centrés sur la colonisation? L’intégration des connaissances fondamentales des Premières Nations, des Inuits et des Métis aux programmes scolaires peut-elle favoriser la compréhension de leurs cultures et un sentiment d’appartenance chez tous les élèves? Comment la création d’un sentiment d’appartenance favorise-t-elle la résilience et l’épanouissement? Pourquoi l’éducation de proximité est-elle nécessaire dans les écoles? Les enseignantes et enseignants en formation et en exercice devraient-ils être tenus de suivre un cours sur la pédagogie autochtone contextualisée et antiraciste?

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par Réinitialiser