Sabre et Fleuret

À côté de séquences qui donnent une juste idée de la finesse et de la rapidité d'un sport né sous le signe du combat, la caméra s'est livrée aux anges et aux démons de l'improvisation. Ses jeux d'ombre et de lumière, ses effets de ralenti ou ses pointes malicieuses révéleront la technique exceptionnelle des plus fines lames du monde qui se sont disputé à Montréal au championnat mondial d'escrime de 1967.

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservées aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs!

En savoir plus   Déjà abonnés? Connectez-vous.

Commentaires

Discussion Veuillez vous connecter pour ajouter votre commentaire
Vous n'êtes pas membre? Cliquez ici

Générique du film

réalisateur
George Kaczender
producteur
John Kemeny
images
Robert Nichol
Thomas Vamos
son
Claude Hazanavicius
montage sonore
Donald Douglas
musique
Donald Douglas
montage sonore
John Knight
musique
John Knight
mixage
Ron Alexander
Roger Lamoureux

Trouvez des films semblables