Une histoire du cinéma : Jean-Claude Labrecque

Une histoire du cinéma : Jean-Claude Labrecque

| 7 min
Votre location se termine le

Fervent cinéphile, à l'école de l'ONF dès 1959, Labrecque apprend le métier dans l'enthousiasme. Très doué, il devient caméraman et s'impose, hardi et volontaire. Il fera les images de plusieurs œuvres majeures du jeune cinéma québécois, dont Un chat dans le sac (Groulx, 1964) et La vie heureuse de Léopold Z. (Carle, 1965). Directeur photo d'exception, il passe ensuite à la réalisation : de 60 cycles (1965) aux Jeux de la XXIe Olympiade (1977), du « Vive le Québec libre ! » du général de Gaulle à la campagne électorale du premier ministre Bernard Landry en 2003, des trois Nuits de la poésie à André Mathieu, musicien (1993)... Son œuvre est généreuse, foisonnante, colossale. Féru d'histoire et de culture, Labrecque a fouillé bien des recoins de la société québécoise. Et l'humain reste toujours, encore aujourd'hui, au cœur de sa traversée cinématographique.

Cette entrevue fait partie du projet Une histoire du cinéma - 61 portraits vivants.

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • recherche
    Denys Desjardins
  • réalisation
    Denys Desjardins
  • montage image
    Denys Desjardins
  • production
    Johanne Bergeron
  • participation
    Jean-Claude Labrecque
  • recherche photographique
    Marion Duhaime-Morissette
  • sweetning
    Luc Papineau
  • musique originale
    Luc Papineau