Ce qu'il reste de nous

Ce qu'il reste de nous

Votre location se termine le

Toujours considéré par la Chine comme une menace à la sécurité nationale, le dalaï-lama n'avait jamais remis les pieds à Lhassa. Il y avait donc 50 ans qu'il n'avait pu franchir librement les montagnes qui le séparent de son pays. Il y avait 50 ans qu'il ne s'était pas adressé aux Tibétains de l'intérieur. Un simple écran portatif a conjuré le sort.

Kalsang Dolma, une Tibétaine réfugiée au Québec, franchira l'Himalaya. Par-delà les frontières de la plus vaste prison du monde, elle porte un message filmé du chef spirituel et politique des Tibétains. Les familles se rassemblent autour du petit écran et, pour l'une des premières fois, la parole de ce peuple sous l'emprise de la douleur traverse le silence et parvient jusqu'à nous.

Ce film-choc a été tourné à l'insu des autorités chinoises, à l'aide de petites caméras numériques, lors d'une dizaine d'incursions clandestines sur le territoire du Tibet entre 1996 et 2004.

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservés aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs! En savoir plus

Déjà abonné? Connectez-vous

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • recherche
    François Prévost
    Hugo Latulippe
  • scénarisation
    François Prévost
    Hugo Latulippe
  • réalisation
    François Prévost
    Hugo Latulippe
  • voix
    Kalsang Dolma
  • consultant à la narration
    François Prévost
    Annie Jean
    Kalsang Dolma
    Jean Charlebois
  • musique originale
    Techung
    René Lussier
  • montage image
    Annie Jean
  • son
    François Senneville
  • image
    François Prévost
    Hugo Latulippe
  • prise de son
    François Prévost
    Hugo Latulippe
  • mixage
    Shelley Craig
    Geoffrey Mitchell
  • recherche d'archives
    Colette Lebeuf
    Kalsang Dolma
  • producteur
    Yves Bisaillon
    François Prévost
  • producteur associé
    Lucille Veilleux