Films primés au Festival d’Annecy

Films primés au Festival d’Annecy

Le Festival international du film d’animation d’Annecy, en France, se déroule du 12 au 17 juin 2017. Il s’agit de l’un des plus importants festivals d’animation au monde, et les films de l’ONF y ont été plus d’une fois récompensés. Découvrez cette sélection de courts métrages d’animation, tous lauréats d’un prix à Annecy.

Marc St-Pierre

Marc St-Pierre a étudié le cinéma, le théâtre et la philosophie. Il est conservateur de collection à l’Office national du film du Canada depuis 2004.

  • Histoires de bus
    2014|10 min

    Mention du jury et Prix du jury junior 2014

    Ce court métrage d'animation est une comédie autobiographique écrite et réalisée par Tali. Inspiré des mésaventures vécues par la cinéaste alors qu’elle conduisait un autobus scolaire dans les Cantons-de-l’Est, le film raconte l'histoire d'une femme qui rêve de rouler paisiblement sur les chemins de campagne et d’être en contact avec la nature, les enfants et leurs parents. Sa vision idyllique du métier est pourtant vite mise à mal lorsqu’elle constate que son patron est surnommé « Killer » et que les jolies routes sinueuses constituent un réel défi lorsqu’on doit composer avec l’hiver et un embrayage récalcitrant...

  • Jeu de l'inconscient
    2013|10 min

    Cristal d’Annecy du meilleur court métrage 2013

    Dans ce court métrage d'animation, le réalisateur Chris Landreth (Ryan, Oscar du meilleur court métrage d'animation 2004), utilise une maladresse assez fréquente en société – oublier le nom d’une connaissance – comme point de départ d’une troublante incursion dans les méandres de l’inconscient. Inspiré de la célèbre émission de télé américaine Password, le film présente une « brochette de personnalités » animées, sans compter la mère de Charles et son ancienne gardienne, qui tentent l’impossible pour l’amener à se rappeler ce nom. Charles abdique finalement et s’abandonne à cette malencontreuse situation.

  • Gloria Victoria
    2012|6 min

    Prix FIPRESCI 2013

    Troisième volet d’une trilogie sur les relations entre l’art et le pouvoir, le court métrage d’animation Gloria Victoria se déploie sur les décombres encore fumants de la furie du 20e siècle. Du front russe à la révolution chinoise, de Dresde à Guernica, les grands oiseaux noirs survolent les charniers tandis que les vampires et les faucheuses s’avancent au son d’un boléro tiré de la Symphonie Leningrad de Chostakovitch. Le cinéaste Theodore Ushev s’impose une fois de plus en virtuose du collage et du recyclage, et convoque ici le surréalisme et le cubisme pour orchestrer un éclatant cauchemar pour la paix.

  • Train en folie
    2009|9 min

    Prix spécial du jury 2009

    Dans un train bondé, des passagers heureux font la fête sans se soucier du destin qui les attend au détour. Lorsqu'une catastrophe se produit, une lutte des classes aussi amusante qu'impitoyable s'amorce. Il y aura évidemment des victimes, mais à la fin, tous seront égaux.

  • Histoire tragique avec fin heureuse
    2005|7 min

    Cristal d’Annecy 2006 et Prix TPS Cineculte

    Une petite fille pas comme les autres doit trouver sa voie pour s'affirmer face à son entourage. Alliant fantaisie et poésie, ce court métrage d'animation a le charme intemporel d'une fable sur la différence et l'affirmation de soi.

  • Ryan
    2004|13 min

    Prix spécial du jury 2004

    Oscar 2004 – Meilleur court métrage animation, ce film s'inspire de la vie de Ryan Larkin, un animateur canadien qui, il y a trente ans, a réalisé à l'Office national du film certaines des œuvres d'animation les plus marquantes de son époque.

    Ryan fait entendre la voix de ce dernier et celles de gens qui l'ont connu par l'entremise d'étranges personnages en 3D, tordus, brisés et désarticulés... des personnages dont les allures bizarres, humoristiques ou simplement troublantes reflètent l'univers psycho-réaliste de Chris Landreth.

  • Le village des idiots

    Prix spécial du jury 2000

    Basé sur un conte folklorique juif adapté par John Lazarus, ce court métrage d’animation raconte la nouvelle vie d'un homme. Las de la vie quotidienne dans son village natal de Chelm, Shmendrik part en quête de connaissances, qui le mènent vers un nouveau Chelm, tellement identique au premier qu'il y retrouve même le caquètement familier des poules. Ce film illustre avec beaucoup de drôlerie notre tendance à fabuler sur ce que nous n'avons pas.

  • Le chapeau
    1999|6 min

    Mention spéciale et Prix FIPRESCI 2000

    Court métrage d’animation dessiné à l'encre noire. D’un trait vif, les images dépouillées se bousculent en une suite de métamorphoses à la fois troublantes et saisissantes : danseuse nue dans un bar, une jeune femme se remémore un moment de sa vie. Enfant, elle a reçu la visite d'un homme qui l'a agressée sexuellement. Périple intérieur douloureux , Le chapeau nous fait partager la douleur d'une femme à la mémoire maculée qui s'offre au regard des hommes.

  • L'anniversaire de Bob
    1994|12 min

    Prix du court métrage 1995

    Court métrage d’animation sur les remises en question existentielles d’un homme au bord de la crise de la quarantaine. Bob est dentiste. Le jour de ses 40 ans, tout lui paraît soudain moins rose : ses patients l’importunent, ses amis l'ennuient, son futur l'inquiète. Quel sens donner à sa vie? Durant ce temps, sa femme lui prépare une fête-surprise. Mais qui de Bob, de Martine ou des invités sera le plus surpris? Une cascade de rires qui guérit de tous les maux de l'âme!
    Oscar® du meilleur court métrage d'animation 1994.

  • Entre deux soeurs
    1990|10 min

    Prix décerné au meilleur film - catégorie: Films de fiction, court métrage 1991

    Ce court métrage d’animation raconte l'histoire d'une jeune femme au visage disgracieux qui écrit des romans à succès, au loin, sur une île... Pendant ce temps, sa sœur Marie, son unique compagne, veille à leurs besoins quotidiens. Un beau jour, elles reçoivent la visite d'un étranger qui vient rompre l'harmonie de leur solitude à deux... Sur le ton de la nouvelle, cette saisissante étude de caractère nous transporte dans un univers trouble où la dépendance prend plusieurs visages. Réalisé par mode de gravure sur pellicule 70 mm teintée, puis tourné au banc-titre.

  • Cordes
    1991|10 min

    Prix de la presse décerné par les journalistes présents à Annecy 1991

    Film d'animation réalisé avec de la peinture sur verre. Le sujet: elle construit des modèles de bateaux. Il joue du violon. Bien qu'étrangers, ils sont pourtant intimement liés l'un à l'autre par les sons qui s'échappent de leurs appartements respectifs. Jusqu'au jour où le hasard tente de bien faire les choses... Film sans paroles.

  • Paradis
    1984|15 min

    Prix spécial du jury 1985

    Ce court métrage d'animation du cinéaste acclamé Ishu Patel fait appel à des techniques variées. Poème visuel déployant une féerie de couleurs et de formes idéales, conte enchanté à saveur d'Orient, fable symbolique et moraliste. Nous sommes au Royaume de la Perfection. Un pauvre oiseau très ordinaire fait tache noire en ce clair paradis. Tenté de rivaliser avec l'Oiseau magique, il conçoit l'ambitieux projet de se faire « plus beau que nature ». Film sans paroles.

  • Le p'tit chaos
    1985|9 min

    Prix de la Presse internationale FIPRESCI 1985

    Ce film d'animation nous fait partager l'existence d'un couple en proie à une querelle familiale tandis qu'à l'extérieur, éclate un conflit nucléaire. Présenté de façon charmante et humoristique, ce film ouvre la voie à une multitude d’interprétations.

  • Le château de sable
    1977|13 min

    Mention spéciale du jury - catégorie: court métrage 1971

    Animation mettant en scène un petit homme de sable, qui avec l'aide de ses amis, se construit un château pour se protéger du vent. Mais la tempête ne lui facilite pas la tâche... Film sans paroles.

  • Synchromie
    1971|7 min

    Mention spéciale du jury - catégorie: court métrage 1971

    Court métrage d’animation présentant des jeux de couleurs, de formes et de sons. En guise de musique, Norman McLaren a dessiné des sons synthétiques et il les a photographiés sur la bande sonore en conservant un parallélisme absolu entre le son et l'image. Synchromie est un film de « son animé » dans le vrai sens du terme.