Le chapeau

Court métrage d’animation dessiné à l'encre noire. D’un trait vif, les images dépouillées se bousculent en une suite de métamorphoses à la fois troublantes et saisissantes : danseuse nue dans un bar, une jeune femme se remémore un moment de sa vie. Enfant, elle a reçu la visite d'un homme qui l'a agressée sexuellement. Périple intérieur douloureux , Le chapeau nous fait partager la douleur d'une femme à la mémoire maculée qui s'offre au regard des hommes.

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservées aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs!

En savoir plus   Déjà abonnés? Connectez-vous.

Commentaires

  • Ahmed

    «C'est ce que l'on appelle jouer avec le feu. C'est la prévention par le vaccin. Vaccin qui, comme tout le monde le sait, devient fort douteux. Il est évident qu'il y a du monde pour se délecter d'un scénario érotico-incestueux fait avec beaucoup souplesse et de volupté. Puis si ça passe mal la première fois, parce qu'on n'est pas un public averti, à le regarder de nouveau, on s'y fait mieux et cela peut devenir excitant. Je veux dire plus de plaisir à le regarder quand on n'est pas averti. C'est ce que je pense.» — Ahmed, 5 Oct 2011

  • coucoulyne

    «un peu dur, mais c'est le but!» — coucoulyne, 11 Fév 2011

  • maingauche

    «Simplicité du dessin, surréalisme, poésie et délicat érotisme, très féminin j'aime beaucoup !» — maingauche, 5 Nov 2010

Discussion Veuillez vous connecter pour ajouter votre commentaire
Vous n'êtes pas membre? Cliquez ici

Générique du film

réalisation
Michèle Cournoyer
scénario
Michèle Cournoyer
animation
Michèle Cournoyer
caméra d'animation
Pierre Landry
montage
Fernand Bélanger
musique originale
Jean Derome
conception sonore
Fernand Bélanger
Jean Derome
montage sonore
Esther Auger
bruitage
Monique Vézina
enregistrement sonore
Geoffrey Mitchell
Robert Langlois
mixage
Serge Boivin
Jean Paul Vialard
producteur
Thérèse Descary
Pierre Hébert

Trouvez des films semblables