Katherena Vermette

Née d’un père métis et d’une mère mennonite, Katherena Vermette a grandi dans le quartier North End de Winnipeg, essentiellement autochtone. « J’ai passé des années à vouloir fuir... avant de comprendre qu’il n’y a vraiment aucun autre endroit où je veux — ou pourrais — vivre », a-t-elle dit dans une entrevue réalisée en 2013. Ballades d’amour du North End, son premier recueil de poésie, a remporté le Prix du Gouverneur général en 2013 et Ligne brisée, son premier roman, le prix Burt de littérature des Premières Nations, Inuits et Métis . Son court métrage applaudi cette rivière, réalisé avec Erika MacPherson, porte sur Drag the Red, un mouvement communautaire dans lequel des bénévoles ratissent la rivière Rouge en quête d’Autochtones disparus.
portrait