L’ONF s’engage à respecter votre vie privée

Nous utilisons des témoins de navigation afin d’assurer le bon fonctionnement du site, ainsi qu’à des fins publicitaires.

Si vous ne souhaitez pas que vos informations soient utilisées de cette manière, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur avant de poursuivre votre visite.

En savoir plus
Votre requête n'a pas été complétée
Sélections
Veuillez noter qu’il n’est plus possible de modifier vos anciennes sélections. En savoir plus
Accéder à vos sélections

Cultiver l'empathie (de 12 à 14 ans)

13 films
Dernière chance

L’empathie est essentielle pour les élèves qui abordent en classe la diversité et les conflits propres au 21e siècle. Ensemble, explorez son rôle dans notre société, où les points de vue divergent et s’affrontent. To watch this playlist in English, click here. Les films de cette sélection comprennent : Ça tourne dans ma tête Découpé Des billes, des ballons et des garçons Des marelles et des petites filles... En laçant mes souliers Namrata Le peuple de la rivière Kattawapiskak Le peuple invisible Sexy inc. Nos enfants sous influence Séances Une dernière chance Une femme dans la mosquée Bagages

Prochain : Ça tourne dans ma tête
Nous sommes désolés, ce contenu n’est pas offert dans votre région.
Votre location se termine le
Vous avez déjà acheté ce film.
Téléchargez-le à partir de Mes achats.
Non offert
CAMPUS
Cultiver l'empathie (de 12 à 14 ans)

L’empathie est essentielle pour les élèves qui abordent en classe la diversité et les conflits propres au 21e siècle. Ensemble, explorez son rôle dans notre société, où les points de vue divergent et s’affrontent.

To watch this playlist in English, click here.

Les films de cette sélection comprennent :
Ça tourne dans ma tête
Découpé
Des billes, des ballons et des garçons
Des marelles et des petites filles...
En laçant mes souliers
Namrata
Le peuple de la rivière Kattawapiskak
Le peuple invisible
Sexy inc. Nos enfants sous influence
Séances
Une dernière chance
Une femme dans la mosquée
Bagages

Sélection

  • Ça tourne dans ma tête
    Ces enfants ont pensé qu'ils étaient fous. Ils ont voulu mourir, ont connu la peur, la rage, le désespoir. Atteints de troubles mentaux, quatre enfants et leurs parents font le choix courageux de raconter leur histoire. À leurs voix s'ajoute celle de la réalisatrice qui a reçu à l'âge adulte un diagnostic de troubles bipolaires et raconte avec une puissance d'évocation les premiers symptômes qui remontent à l'enfance. Ça tourne dans ma tête s'inscrit en marge des débats de spécialistes, adoptant un ton intimiste qui permet de découvrir les enfants derrière les mots angoissants de leur diagnostic.
  • Découpé
    Découpé est un court métrage documentaire nous introduisant au sein d'un groupe d'adolescents qui désirent façonner leurs corps pour en faire des montagnes de muscles comme ceux de leurs héros. Le film dévoile les risques qu'ils sont prêts à courir (en ingérant des suppléments alimentaires ou en usant de stéroïdes) pour se forger une silhouette masculine idéale. Ils tentent à tout prix de gagner le respect de leurs camarades à travers l’entraînement et l’atteinte de la « perfection ». Avec une totale franchise, les garçons racontent leurs expériences, leurs désirs et leurs motivations.
  • En laçant mes souliers
    Nous sommes désolés, ce contenu n’est pas offert dans votre région.
  • Namrata
    Voici l’histoire profondément personnelle que relate en ses mots Namrata Gill, l’une des nombreuses inspiratrices issues de « la vraie vie » du film Heaven on Earth de Deepa Mehta. Après avoir courageusement mis fin à une relation de violence qui persistait depuis six ans, Namrata Gill entreprend une étonnante carrière.
  • Le peuple de la rivière Kattawapiskak
    Les membres de la Première Nation d'Attawapiskat, une communauté crie du nord de l'Ontario, ont été poussés sous les feux des projecteurs en 2012 lorsque le dénuement de la vie dans leur réserve est devenu un sujet de débat national. Dans ce documentaire, la réalisatrice abénaquise Alanis Obomsawin capte discrètement les histoires de cette communauté, mettant en lumière un passé de dépossession et d'indifférence de la part des pouvoirs officiels. « L'objectif principal d'Alanis Obomsawin est de nous faire voir les gens d'Attawapiskat différemment, a écrit Robert Everett-Green dans The Globe & Mail. En fin de compte, l'accent n'est pas tant sur les images que sur l'écoute – la première étape pour changer la conversation ou la rendre possible. » Gagnant du prix Donald-Brittain 2013 du meilleur documentaire social/politique, il fait partie d'un cycle de films que la cinéaste a réalisés sur le bien-être et les droits des enfants.
  • Le peuple invisible
    Nous sommes désolés, ce contenu n’est pas offert dans votre région.
  • Sexy inc. Nos enfants sous influence
    Documentaire explorant l'hypersexualisation de notre environnement ainsi que ses effets nocifs sur les jeunes. Nos enfants sont-ils poussés à devenir de petits adultes avant l'heure? La réalisatrice dénonce la culture malsaine dans laquelle baignent les enfants et les adolescents. Proposant plusieurs pistes d'action afin de lutter contre l'hypersexualisation et l'érotisation de l'enfance, le film nous invite à nous mobiliser pour mettre un terme à ce phénomène inquiétant.
  • Séances
    Le cancer peut-il être combattu dans un climat de relative sérénité? Le cinéaste Danic Champoux le croit, et il tente de le démontrer dans ce long métrage documentaire où il filme les activités d’un centre d’oncologie et les patients qui s’y retrouvent régulièrement pour leurs traitements de chimiothérapie. Grâce au partage, à la solidarité et à l’humour, la vie se révèle souvent rebelle et indomptable.
  • Une dernière chance
    Ce long métrage documentaire suit le parcours de cinq demandeurs d’asile au Canada qui ont fui leur pays d’origine pour échapper à la violence homophobe. Se heurtant aux difficultés de l’intégration et craignant d’être déportés, ils attendent dans l’angoisse la décision qui bouleversera leur vie. Mais tous veulent croire à la générosité de leur terre d’accueil.
  • Une femme dans la mosquée
    Documentaire sur l'univers des mosquées au Canada. De toutes les religions qui se pratiquent dans le monde, l'islam est celle qui croît le plus rapidement. En Amérique du Nord, c'est en grand nombre que les femmes se convertissent à l'islam. Elles sont souvent guidées par ses valeurs de justice sociale et d'égalité des sexes sur le plan spirituel. Paradoxalement, beaucoup de mosquées interdisent aux femmes de prier aux côtés des hommes, quand elles ne leur refusent pas carrément l'accès. Au Canada, lorsqu'il est question de donner un accueil plus ouvert aux femmes, les réactions varient d'une mosquée à l'autre, et d'un extrême à l'autre. L'accès équitable des musulmanes aux lieux de culte est approfondie dans ce documentaire inédit.
  • Des billes, des ballons et des garçons
    L'enfance ressemble souvent plus à un cauchemar qu'à un terrain de jeu : 180 millions d'enfants travaillent dans le monde; 2 millions d'enfants ont été massacrés, 6 millions blessés et 1 million sont devenus orphelins à la suite de conflits armés depuis 5 ans. Cent millions d'enfants n'iront jamais à l'école et plus d'un demi-milliard de jeunes vivent avec moins d'un dollar par jour. La pauvreté tue un enfant à toutes les trois secondes...

    De l'enfance, les petites filles constituent certainement le maillon le plus exploité, mais on oublie trop souvent que les petits garçons vivent aussi l'abus et l'exploitation. Dans des sociétés où le sexisme, la violence et la discrimination sont tolérés, qu'arrivent-ils à ces garçons, une fois devenus adultes? La cruauté et l'injustice dans lesquelles vivent tant de jeunes garçons aujourd'hui sont-elles les terreaux idéals pour former les bourreaux de demain?

    Dans Des billes, des ballons et des garçons... de jeunes garçons maltraités et exploités nous parleront de leur existence et de leurs jeux. Ils livreront à la caméra la vie de misère qui les étouffe, tout en nous confiant leurs expoirs et leurs rêves.

    Documentaire coup de poing où la parole est donnée aux enfants, Des billes, des ballons et des garçons est un film bilan sur l'enfance brisée par le travail forcé, l'esclavage, la criminalité, la guerre, l'exploitation sexuelle et la bêtise humaine...

    Une fois adulte, que feront ces millions de garçons sacrifiés? se venger? briser les femmes ou les enfants qui les entourent? Si l'univers actuel prépare la prochaine génération, que peut-on espérer d'une société aussi injuste? Plusieurs sont détruits et crient vengeance, d'autres veulent tenter de réparer leur vie et celle de leur famille.

    Autour d'enfants du monde unis et liés par des jeux de billes ou des ballons, nous irons à la rencontre de nombreux garçons à qui on a volé l'enfance, mais non les rêves.
  • Des marelles et des petites filles...
    Sur tous les continents, des petites filles dessinent sur le sol des figures sur lesquelles elles sautent à cloche-pied en scandant comptines et chansons naïves : c'est le jeu de la marelle, qui va de la terre jusqu'au ciel... Partout, des petites filles parlent de l'école, de leur futur mari, des enfants qu'elles auront, du métier qu'elles exerceront, de l'avenir qu'elles voudraient meilleur pour elles et les leurs. Trop souvent, cependant, par ignorance, pauvreté, perversion, bêtise, méchanceté ou superstition, les adultes leur volent leur enfance : déni du droit à l'éducation, travail forcé, mutilations et abus sexuels, etc. De l'Inde, de la Thaïlande, du Yémen, du Pérou, du Burkina Faso et d'Haïti, des fillettes âgées entre 8 et 14 ans nous parlent de leur vie. Fragiles et fortes, toutes, elles sont belles. Écoutez bien les voix de Soni, Kamlesh, Mou, Yui, Dalal, Esmeralda, Fatou, Adiaratou, Safi et Maude.
  • Bagages
    Nous sommes désolés, ce contenu n’est pas offert dans votre région.