Films pour l'Halloween

Films pour l'Halloween

Bouh!

Pour la fête de l'Halloween, nous avons rassemblé quelques films qui vous donneront la trouille!

Sortez les bonbons et fermez les lumières... Quoi qu'il est peut-être préférable de les laisser allumées!

  • Au pays des têtes

    Court métrage d'animation racontant l'histoire d'un petit vampire. Ce qu'il fait? Chaque soir il quitte son refuge pour aller décapiter des enfants... Parce que son épouse capricieuse recherche une jolie tête à la peau lisse pour remplacer la sienne, vieillissante. Un bien triste boulot d'autant plus que Madame n’est jamais satisfaite et que les têtes roulent à ses pieds!

  • L'Halloween et le vieux Harold
    1988|8 min

    Court métrage d’animation en mode bande dessinée qui raconte l’histoire attendrissante d’une bande d’amis qui décident de célébrer Halloween différemment cette année.

  • Madame Tutli-Putli

    Voyageant en solitaire dans un train de nuit, Madame Tutli-Putli partage sa cabine avec des étrangers d'apparence tantôt bienveillante, tantôt menaçante. Quand tombe la nuit, elle se retrouve au coeur d'une angoissante aventure métaphysique, où la réalité se confond avec le rêve. Dans ce monde de mystères et de suspense aura lieu l'affrontement de Madame Tutli-Putli avec ses démons intérieurs. Thriller jungien? Suspense hitchcockien? Tour de force artistique? Montez à bord, le train de nuit vous attend…

  • Isabelle au bois dormant
    2007|9 min

    Animation dessinée à l'encre de Chine, mettant en scène un conte de Perrault dans l'univers disjoncté et ludique de Claude Cloutier. Le film raconte l'histoire d'une princesse victime d'une violente crise de narcolepsie et clouée au lit. Le roi mobilise ses sujets pour réveiller la Belle, et tous répondent à l'appel. Mais suffit-il vraiment d'un baiser pour réveiller une princesse?

  • Le temps des bûchers
    1990|56 min

    Long métrage documentaire rendant hommage… aux sorcières. Celles d'hier, contre qui l'Église et l'État se sont acharnés, d'un commun accord; celles d'aujourd'hui, qui professent un retour à la connaissance de la déesse primitive, harmonie pacifique de toutes les formes de vie.

  • Un conte de fées : Cendrillon
    1961|6 min

    Court métrage d'animation illustré par des dessins d’écoliers. C’est l’histoire de Cendrillon, de ses deux méchantes sœurs et de leur mère. Un jour, son prince viendra… et fera tout pour la retrouver à l’aide d’une pantoufle oubliée.

  • Batmilk
    2009|1 min

    Court métrage d'animation 2D par ordinateur. Une goule (vampire femelle) perd son cerveau, mais en retrouve un nouveau.

  • Les ramoneurs cérébraux
    2002|12 min

    Jutra du meilleur film d'animation en 2003. L'histoire débute ainsi : Cet homme-là, quand on l'a amené à la clinique, c'était plus que pour un examen de routine. On lui a introduit une immense seringue dans la tête, de laquelle s'est échappée une sauce jaunâtre, qui, par une curieuse chimie, a donné naissance à deux hommes patibulaires. Ainsi commence ce film d'animation angoissant, dans lequel deux experts du ramonage parviennent à effacer les souvenirs contenus dans le cerveau de leur victime. Des marionnettes inquiétantes, qui habitent un monde rempli d'objets étranges.

  • L'appel du monstre
    2001|5 min

    Ce court métrage d'animation 2D raconte l'histoire d'un monstre qui rôde dans une maison, telle une ombre insaisissable venue troubler le sommeil d'un gamin et de ses deux sœurs. Avec une terrifiante habileté, il s'infiltre tour à tour dans leurs pensées pour réveiller leurs plus grandes peurs. Pour l'adolescente, la pire crainte serait de ne pas correspondre à l'idéal de beauté véhiculé par les médias.

    D'où viennent ces monstres qui nourrissent leur sentiment d'insécurité? Pourquoi exercent-ils tant de pouvoir? Conçu pour de jeunes spectateurs, ce film d'animation plein d'humour favorisera les échanges sur l'origine des angoisses suscitées par l'image corporelle. Film sans paroles.

  • Bydlo
    2012|8 min

    La musique de Moussorgski inspire Bydlo, un court métrage d'animation de Patrick Bouchard qui met en scène un bœuf puissant surgissant de la terre humide pour être aussitôt dévoré par une humanité avide et querelleuse.

  • Le visiteur

    Court métrage d'animation sur un petit garçon qui joue seul dans une grande maison vide. Un nuage sombre s’infiltre peu à peu par la boîte aux lettres de la porte d’entrée jusqu’à former un monstre. Le garçon s’enfuit, mais la créature le talonne. La poursuite ne cessera que lorsque l’enfant aura découvert la source de ses craintes.

    Ce film a été réalisé au cours du stage de formation en animation Hothouse 8. Il combine de l’animation en 2D dessinée à la main, des arrière-plans en 3D et des effets créés par des particules.

  • Révérence
    2007|8 min

    Entre l'égoïsme des bourgeois et la bête passivité de leurs serviteurs, ce court métrage de marionnettes présente la tragi-comédie d'une société agonisante, dont les membres aveuglés se réfugient dans des comportements absurdes. Film sans paroles.

  • Un conte soufi
    1980|8 min

    Inspiré d’une fable persane, ce court métrage d’animation raconte l’histoire des habitants d'un étrange village qui sont terrifiés sitôt qu'ils sont confrontés à l'inconnu. Mais dès qu'ils reçoivent des explications, leurs craintes se dissipent et ils apprennent bien vite à utiliser leurs nouvelles connaissances.

  • L'étranger
    1988|11 min

    Adaptation du conte Le diable et le champignon de Michel Tremblay, ce court métrage d’animation nous entraîne dans un univers surnaturel. L’arrivée d’un sinistre étranger dans un petit village, jusque-là fort tranquille, perturbe la vie de ses habitants. Les merveilles nées de ses pouvoirs magiques engendrent chez les villageois de puissants sentiments d’envie, de cupidité et de violence. La musique de Normand Roger ponctue la transformation du village, qui passe de la sérénité au cauchemar. Film sans paroles, dans lequel l'animateur crée et anime ses dessins directement à la caméra.

  • L'arbre mort
    1998|11 min

    Évocation du phénomène du sida, ce court métrage d'animation est un plaidoyer en faveur de la tolérance, une incitation à la prévention et une dénonciation de l'exclusion qui frappe encore les victimes du Grand Mal de cette fin de siècle. Toutes les nuits, quand les chauves-souris vampires s'envolent en quête de sang nourricier, elles contournent le sinistre arbre mort, le mouroir des reclus du Grand Mal. Depuis l'apparition de cette terrible menace, une consigne s'est imposée au retour de leurs virées nocturnes : purifier par le feu le sang infecté qu'elles ont rapporté. Et gare à celles qui enfreignent la consigne, comme l'ont fait Desmine et Modus, insouciants...