Films pour l'Halloween

Films pour l'Halloween

Bouh!

Pour la fête de l'Halloween, nous avons rassemblé quelques films qui vous donneront la trouille!

Sortez les bonbons et fermez les lumières... Quoi qu'il est peut-être préférable de les laisser allumées!

  • L'étranger
    1988|11 min

    Adaptation du conte Le diable et le champignon de Michel Tremblay, ce court métrage d’animation nous entraîne dans un univers surnaturel. L’arrivée d’un sinistre étranger dans un petit village, jusque-là fort tranquille, perturbe la vie de ses habitants. Les merveilles nées de ses pouvoirs magiques engendrent chez les villageois de puissants sentiments d’envie, de cupidité et de violence. La musique de Normand Roger ponctue la transformation du village, qui passe de la sérénité au cauchemar. Film sans paroles, dans lequel l'animateur crée et anime ses dessins directement à la caméra.

  • Madame Tutli-Putli

    Voyageant en solitaire dans un train de nuit, Madame Tutli-Putli partage sa cabine avec des étrangers d'apparence tantôt bienveillante, tantôt menaçante. Quand tombe la nuit, elle se retrouve au coeur d'une angoissante aventure métaphysique, où la réalité se confond avec le rêve. Dans ce monde de mystères et de suspense aura lieu l'affrontement de Madame Tutli-Putli avec ses démons intérieurs. Thriller jungien? Suspense hitchcockien? Tour de force artistique? Montez à bord, le train de nuit vous attend…

  • Les ramoneurs cérébraux
    2002|12 min

    Jutra du meilleur film d'animation en 2003. L'histoire débute ainsi : Cet homme-là, quand on l'a amené à la clinique, c'était plus que pour un examen de routine. On lui a introduit une immense seringue dans la tête, de laquelle s'est échappée une sauce jaunâtre, qui, par une curieuse chimie, a donné naissance à deux hommes patibulaires. Ainsi commence ce film d'animation angoissant, dans lequel deux experts du ramonage parviennent à effacer les souvenirs contenus dans le cerveau de leur victime. Des marionnettes inquiétantes, qui habitent un monde rempli d'objets étranges.

  • Drux Flux
    2008|4 min

    Film d'animation illustrant l'écrasement de l'homme moderne par le rouleau compresseur de la performance. Entre figuration et abstraction, Drux Flux s'inspire de L'homme unidimensionnel du philosophe Herbert Marcuse. Le cinéaste déconstruit les paysages industriels et met en cause la suprématie de la technique au dépend de l'humanité.

  • Batmilk
    2009|1 min

    Court métrage d'animation 2D par ordinateur. Une goule (vampire femelle) perd son cerveau, mais en retrouve un nouveau.

  • La faim
    1973|11 min

    Un film d'animation cruel et vrai, qui pose un regard critique sur la société de consommation. Le sort fait à un homme qui ne vit que pour manger sera-t-il celui que connaîtra la civilisation d'abondance qu'est la nôtre? Lauréat de treize prix internationaux.

  • Après la vie
    1978|7 min

    Animation expérimentale qui questionne la vie, la mort, l'au-delà. À l'aide de cas d'espèces, de récentes études et d'anciens mythes, la mort y est dépeinte comme une expérience stupéfiante, mais également méthodique, où sont passées en revue les expériences individuelles passées. Film sans paroles.

  • Cauchemar à l'école
    2007|8 min

    Dessin animé pour petits et grands. L'angoisse dévorera-t-elle tout cru l'enfant qui a perdu confiance en lui? Un voyage hallucinant dans les entrailles de l'école, devenue subitement le lieu de toutes les peurs. Un cauchemar dont on sort heureusement vivant, grâce aux amis!

  • Ceci est un message enregistré
    1973|10 min

    Animation réalisée à partir de journaux et de magazines. Les coupures, groupées et soumises à un mouvement fragmenté, font ressortir la réalité qui se cache sous l'image fallacieuse, dont la publicité incarne le pire des abus.

  • Révérence
    2007|8 min

    Entre l'égoïsme des bourgeois et la bête passivité de leurs serviteurs, ce court métrage de marionnettes présente la tragi-comédie d'une société agonisante, dont les membres aveuglés se réfugient dans des comportements absurdes. Film sans paroles.

  • Au pays des têtes

    Court métrage d'animation racontant l'histoire d'un petit vampire. Ce qu'il fait? Chaque soir il quitte son refuge pour aller décapiter des enfants... Parce que son épouse capricieuse recherche une jolie tête à la peau lisse pour remplacer la sienne, vieillissante. Un bien triste boulot d'autant plus que Madame n’est jamais satisfaite et que les têtes roulent à ses pieds!

  • Un conte soufi
    1980|8 min

    Inspiré d’une fable persane, ce court métrage d’animation raconte l’histoire des habitants d'un étrange village qui sont terrifiés sitôt qu'ils sont confrontés à l'inconnu. Mais dès qu'ils reçoivent des explications, leurs craintes se dissipent et ils apprennent bien vite à utiliser leurs nouvelles connaissances.

  • Le temps des bûchers
    1990|56 min

    Long métrage documentaire rendant hommage… aux sorcières. Celles d'hier, contre qui l'Église et l'État se sont acharnés, d'un commun accord; celles d'aujourd'hui, qui professent un retour à la connaissance de la déesse primitive, harmonie pacifique de toutes les formes de vie.

  • L'Halloween et le vieux Harold
    1988|7 min

    Court métrage d’animation en mode bande dessinée qui raconte l’histoire attendrissante d’une bande d’amis qui décident de célébrer Halloween différemment cette année.

  • L'arbre mort
    1998|11 min

    Évocation du phénomène du sida, ce court métrage d'animation est un plaidoyer en faveur de la tolérance, une incitation à la prévention et une dénonciation de l'exclusion qui frappe encore les victimes du Grand Mal de cette fin de siècle. Toutes les nuits, quand les chauves-souris vampires s'envolent en quête de sang nourricier, elles contournent le sinistre arbre mort, le mouroir des reclus du Grand Mal. Depuis l'apparition de cette terrible menace, une consigne s'est imposée au retour de leurs virées nocturnes : purifier par le feu le sang infecté qu'elles ont rapporté. Et gare à celles qui enfreignent la consigne, comme l'ont fait Desmine et Modus, insouciants...