Nouveau-Brunswick

Nouveau-Brunswick

Découvrez le Nouveau-Brunswick — de ses grandes villes et de ses régions rurales à ses petites agglomérations et à ses communautés éloignées — grâce à une sélection de films qui mettent en lumière les trésors cachés et les personnalités attachantes de la province. Composée d’animations et de documentaires, cette sélection convient aussi bien aux élèves du primaire qu’à ceux du secondaire. Ces œuvres phares de notre collection portent sur des thèmes fondamentaux se rattachant à l’histoire ou aux principaux enjeux de l’heure.

  • Éloge du chiac
    1969|27 min

    Documentaire de Michel Brault. Réalisé sous forme de conversations entre une jeune institutrice dans une école française de Moncton et ses élèves, ce film montre les difficultés des francophones pour sauvegarder leur langue dans une société où l'anglais prime partout depuis des siècles.

  • Éloge du chiac - Partie 2
    2009|1 h 17 min

    Quarante ans après le documentaire Éloge du chiac du grand Michel Brault, ce long métrage de Marie Cadieux reprend la discussion linguistique et socioculturelle où il l’avait laissée en 1968. De simples citoyens, des artistes et même des spécialistes français déclarent à leur façon leur amour pour le chiac, cette langue intimement liée à l’identité acadienne qui est parlée au sud-est du Nouveau-Brunswick. Une réflexion passionnante sur l’avenir de la francophonie au Canada et dans le monde.

  • Emma fait son cinéma
    2013|16 min

    Leçon de passion et de créativité avec Emma Carroll, une jeune cinéaste de Shédiac, au Nouveau-Brunswick. Elle y réalise son propre court métrage avec un iPod.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Le goût des belvas
    2015|24 min

    Porté d’entrée de jeu par la poésie du langage, ce court métrage documentaire nous entraîne dans un parallèle entre l’évolution du français acadien et les souvenirs de famille. Réalisé à l'occasion du concours Tremplin de l'ONF, ce documentaire présente de façon sensible le dilemme auquel font face les Acadiens : doivent-ils adopter le français normatif pour mieux se faire comprendre ou fièrement continuer de se servir de leur propre langage, qui reflète leur couleur, leur authenticité?

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Un dimanche à 105 ans
    2007|13 min

    Documentaire hommage d'un arrière-petit-fils à son arrière-grand-mère. L'espace d'un dimanche, l'Acadienne centenaire se prête au jeu du cinéma. Filmée dans son quotidien, Aldéa aborde à sa façon des sujets universels. De la toilette du matin jusqu'au «petit coup» avalé d'un trait avant de se mettre au lit, chaque moment est ponctué d'une boutade inattendue ou d'une réflexion existentielle.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Cafétéria
    2015|24 min

    Ce court métrage documentaire raconte l'histoire d'une communauté acadienne qui décide de reprendre en charge l'alimentation de ses jeunes. Lorsque germe l’idée d’améliorer le menu de la cafétéria d’une école primaire, à Cocagne, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, c’est tout un mouvement qui émerge. La communauté met la main à la pâte, s’affranchit des multinationales pour favoriser les productions des fermiers locaux. Tous s’impliquent pour faire de l’alimentation saine un but commun et une occasion d’apprentissage.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Les artisans de l'atelier
    2018|52 min

    « On est beaux, toute la gang. On est spécials », affirme Jean, « le plus beau puis le handyman » de L’Artisan, atelier où sont embauchés une quinzaine de travailleurs ayant une déficience intellectuelle. Véritable hommage à la différence, Les artisans de l’atelier propose une incursion dans le quotidien de cet établissement aux ouvriers aussi vaillants que colorés.

  • Le bonheur de Lucien
    2019|23 min

    Pour mieux saisir l’essence du bonheur, la réalisatrice Nathalie Hébert donne la parole à Lucien Comeau, « philosophe du quotidien » et musicien de Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick. Un portrait en toute simplicité, qui suscite pourtant une réflexion profonde sur le sens de la vie et la réussite, au-delà des idées préconçues.