L’ONF s’engage à respecter votre vie privée

Nous utilisons des témoins de navigation afin d’assurer le bon fonctionnement du site, ainsi qu’à des fins publicitaires.

Si vous ne souhaitez pas que vos informations soient utilisées de cette manière, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur avant de poursuivre votre visite.

En savoir plus

Dites-le haut et fort! (de 12 à 14 ans)

Dites-le haut et fort! (de 12 à 14 ans)

Bien que la vie en société soit, par sa nature même, une expérience collective, les plus brillantes idées naissent souvent dans l'esprit de personnes individuelles inspirées. En effet, nous devons beaucoup de nos acquis sociaux à de grands orateurs au franc parler qui croyaient que la majorité pouvait bénéficier de leur point de vue unique, s'il était écouté et mis en application.

To watch this playlist in English, click here.

Les films de cette sélection comprennent :
L'Acadie, l'Acadie?!?
Un homme de parole
La liberté en colère
On a tué l'Enfant-Jésus
24 heures ou plus
Zéro tolérance
Au nom de la mère et du fils
Bacon, le film
Pas de pays sans paysans
Âme noire
Québec : Duplessis et après...
Les événements d'octobre 1970
Les héritiers du mouton noir
Le confort et l'indifférence
Les champions : le dernier combat
Discours de bienvenue de Norman McLaren
«E»
L'invasion des crustacés de l'espace
La nuit de la poésie 27 mars 1970
Wow

  • L' Acadie, l'Acadie?!?
    1971|1 h 57 min

    Long métrage documentaire tourné dans les coulisses de l’action à l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick), théâtre du réveil acadien de la fin des années 1960. Dans une province où 40 pour cent des gens s'expriment en français, le film témoigne de la détermination des étudiants, qui s'étendra à une majorité d'Acadiens, après des siècles de défaitisme et de résignation.

  • Un homme de parole
    1991|55 min

    Documentaire sur Michel Chartrand et cinquante ans de vie politique et d'action syndicale au Québec à travers lui. Ayant consacré sa vie à défendre les droits des travailleurs, ce passionné de justice sociale s'y révèle homme de cœur, complexe et généreux, amateur de poésie et de fine cuisine.

  • La liberté en colère
    1994|1 h 13 min

    Documentaire sur quatre personnages, qui furent au début des années 70 les acteurs d'une période mouvementée d'affirmation nationale au Québec : Pierre Vallières, Charles Gagnon, Francis Simard et Robert Comeau. Regard sur leur engagement social et politique sur fond de séquences d'archives et de chansons de Plume Latraverse.

  • On a tué l'Enfant-Jésus
    2007|1 h 1 min

    Documentaire sur la lutte citoyenne ayant mené à la réouverture de l'hôpital l'Enfant-Jésus. Le 2 mars 2004, le gouvernement conservateur de M. Bernard Lord annonce que l'hôpital de Caraquet sera transformé en un Centre de santé communautaire. La population de la région se mobilise et pendant un an et demi, les citoyens lutteront pour garder chez eux les services de soins de santé. Un film sur la solidarité humaine.

  • 24 heures ou plus
    1973|1 h 53 min

    Pamphlet cinématographique réalisé par Gilles Groulx à un moment de fièvre populaire exceptionnelle au Québec, quelques mois après le front commun des trois syndicats québécois les plus importants (CSN, FTQ, CEQ) face au gouvernement québécois. Œuvre personnelle et militante d'un cinéaste québécois engagé, sa philosophie s’oppose à la « société de consommation » perçue comme la suprême incarnation du mal.

  • Zéro tolérance
    2004|1 h 15 min

    Ce long métrage documentaire s’attaque au phénomène du profilage racial. À travers divers témoignages, la cinéaste d’origine tunisienne se penche sur les relations tendues entre policiers et groupes minoritaires à Montréal.

  • Au nom de la mère et du fils
    2005 | 52 min

    Portrait documentaire du quartier Saint-Michel, à Montréal, à travers le parcours de deux jeunes d'origine haïtienne. Alors que leurs parents ont quitté Haïti pour le Canada et ont dû repartir à zéro, James et Le Voyou cherchent eux aussi à prendre leur envol. Les deux jeunes hommes lancent un cri du coeur aux femmes haïtiennes qui, comme leurs mères, ont tant sacrifié pour procurer à leurs enfants un avenir meilleur.

  • Bacon, le film
    2001|1 h 22 min

    Documentaire sur les conséquences sociales et environnementales de la multiplication rapide des mégaporcheries. Abandonnés par l'état, des groupes de citoyens élèvent la voix et se réapproprient la démocratie. Grains de sable inattendus dans une machine bien huilée par le dogme néolibéral, ils revendiquent une société à échelle humaine.

  • Pas de pays sans paysans
    2005|1 h 29 min

    Long métrage documentaire sur les conséquences de l'agriculture industrielle. L’agriculture est en crise partout sur la planète et le film adopte le point de vue d’agriculteurs du Québec, de l'Ouest canadien, du Vermont (États-Unis) et de la France pour dénoncer les dégâts que cause l'agriculture industrielle.

  • Âme noire
    2000|9 min

    Une animation qui convie le spectateur à une plongée au coeur de la culture noire, à un rapide et exaltant voyage à travers les lieux qui ont marqué l'histoire de ces peuples. Le récit que transmet une vieille dame à son petit-fils fait défiler sous nos yeux une succession de tableaux peints directement sous la caméra, accompagnant l'enfant sur les traces de ses ancêtres.

  • Québec : Duplessis et après...
    1972|1 h 54 min

    Ce long métrage documentaire fait un parallèle audacieux entre la campagne électorale de 1970, au Québec, et celle de Maurice Duplessis, en 1936. Grâce à des extraits soumis à un montage serré, le cinéaste, presque pamphlétaire, examine le bouillonnement d'espoir suscité par les élections provinciales de 1970 et pose la question : la Révolution tranquille a-t-elle vraiment changé quelque chose au Québec? Est-il possible que se lève un homme nouveau, en politique, au Québec?

    Pour avoir plus d’informations sur ce film, visitez le Blogue de l'ONF.

  • Les événements d'octobre 1970
    1974|1 h 27 min

    Documentaire retraçant les faits saillants qui ont marqué l'automne 1970, au Québec. La caméra suit les hommes et les événements dans l'énorme casse-tête politicosocial suscité par l'enlèvement de deux hommes. Le film ne va pas sans un important rappel historique des faits qui sous-tendent l'action entreprise par le Front de libération du Québec.

  • Les héritiers du mouton noir
    2003 | 1 h 20 min

    Dans ce documentaire, le cinéaste Jacques Godbout brosse le portrait d'une société québécoise en mutation au lendemain des 2 référendums. À travers les réflexions de 5 politiciens, il procède à un rappel historique des événements qui se sont inscrits dans le sillage de la Révolution tranquille, pose la question de l'avenir du Québec, soulignant la soif de changement des Québécois et l'émergence de nouvelles valeurs.

  • Le confort et l'indifférence
    1981|1 h 48 min

    Un grand documentaire sur le Québec et un éditorial cinématographique virulent à l’occasion du référendum de mai 1980 sur la souveraineté-association. Couvrant les événements, le cinéaste sort la défaite référendaire du Parti québécois de son contexte local et la confronte au jugement de l'Histoire, en la soumettant au feu d'une critique acerbe sous la forme de citations extraites de l'œuvre de Nicolas Machiavel (magnifiquement interprété par Jean-Pierre Ronfard).

  • Les champions : le dernier combat
    1988|1 h 27 min

    Long métrage documentaire faisant partie d'une série de trois. Ce dernier chapitre porte sur les carrières politiques de René Lévesque et de Pierre Elliott Trudeau de 1977 à 1988. En anglais, avec sous-titres français.

  • Discours de bienvenue de Norman McLaren
    1961|6 min

    Film d'animation montrant McLaren qui tente de souhaiter la bienvenue à l'auditoire lors d'un festival de films. Un microphone qui possède sa vie et sa volonté l'en empêche. McLaren finira par animera les objets de façon magique.

  • «E»

    Film d'animation mettant en image une fable philosophique, qui engendre une réflexion sur l'homme, le pouvoir et le monde. «E» égale «E», rien n'est plus simple, direz-vous? Eh, bien non! En vérité, «E» ne sera jamais «E» si en décident autrement le tyran et sa police.

  • L' invasion des crustacés de l'espace
    2005|6 min

    Découvrez ce court métrage d'animation rigolo, qui reprend un thème des films de série B des années 1950 pour raconter la visite de deux créatures galactiques sur notre planète. Réussiront-ils à communiquer avec les terriens?

    Une production de l'Office national du film du Canada avec la participation du Congrès du travail du Canada.

  • La nuit de la poésie 27 mars 1970

    La plus grande fête de la Parole qui ait jamais eu lieu au Québec! Dans la nuit du 27 mars 1970, au théâtre Gesù à Montréal, avait lieu le rassemblement prodigieux, inespéré, enthousiaste de milliers de Québécois autour de l'événement « notre poésie ».

  • Wow
    1969|1 h 34 min

    Un classique signé Claude Jutra. Ce long métrage documentaire raconte les rêves et les préoccupations de la jeunesse québécoise de la fin des années 1960. Trois filles et six garçons. Ils donnent d'une certaine jeunesse une image vraie et différente de celle qu'on pourrait imaginer. La drogue, l'amour, le sexe, la liberté, l'autorité, les conflits sociaux alimentent leur conversation. Où ces jeunes contestataires trouveront-ils refuge? Persisteront-ils dans leur refus de s'engager et de lutter? Arriveront-ils à assumer leur liberté?