Cousins germains

Cousins germains

| 55 min
Votre location se termine le

Documentaire qui fait entendre la parole d'immigrants d'origine allemande, qui se sont intégrés à la culture et à langue québécoise. Ces témoignages éloquents font ressortir avec franchise et sérénité les problèmes rencontrés par les nouveaux arrivants, leur intégration à une communauté différente et leur nouvelle vie.

Commandité par le Secrétariat d’État, le film suscite une certaine controverse. Sydney Newman, le commissaire de l’ONF de l’époque, lui reproche de ne s’intéresser qu’aux Allemands installés au Québec et de ne mettre l’accent que sur l’assimilation de cette communauté. Dans une lettre au commissaire Newman, en juin 1974, Yves Leduc, directeur du Programme français, rétorque que les recherches de la cinéaste montrent que la grande majorité des Germano-Canadiens ne souhaitent pas perpétuer leur culture et leurs traditions et que le film ne pouvait porter que sur l’assimilation.

Marc St-Pierre
De la sélection : La diversité culturelle : un regard en quatre temps

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservés aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs! En savoir plus

Déjà abonné? Connectez-vous

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • réalisateur
    Thérèse Dumesnil
  • producteur
    François Séguillon
  • photographie
    André-Luc Dupont
  • son
    Jacques Chevigny
    Raymond Marcoux
  • montage
    Claude Jobin
  • mixage
    Michel Descombes
    Richard Besse

  • Visionnez vos films plus tard, sans connexion Internet, sur votre téléphone ou votre tablette.
  • Vous avez une question ou besoin d'aide?
    Cliquez ici pour nous contacter!
  • carlophile

    Très sympathique. Les personnes d'origine allemande ici sont bien choisies, intelligentes dans leur propos, leur intérêt et leur ouverture pour la culture et la nation québécoise est admirable et c'est ce qui fait que leur qualité d'intégration et leur apport à cette société sont réjouissants. Amusant cette dame allemande d'origine qui demande à être servie en français dans un grand magasin de Montréal. Très pertinent de rappeler l'apport d'allemands au dix-septième aux origines de notre pays. Bravo.

    carlophile, 8 Avr 2010