Le choc de deux mondes

Le choc de deux mondes

| 49 min

À Saskatoon, en janvier 2000, sous une température glaciale de -20 ºC, le jeune autochtone Darrell Night est abandonné sur le bord de la route par deux policiers. Il parvient à échapper à une mort certaine en s'abritant dans une centrale électrique située aux abords de la ville.

Plus tard, à sa grande stupeur, Darrell apprend que le corps gelé d'un Autochtone est découvert dans les mêmes environs. Quelques jours plus tard, le scénario se répète quelques centaines de mètres plus loin.

Le choc de deux mondes (Two worlds Colliding) nous fait un récit des événements bouleversants entourant la mort tragique de ces deux jeunes autochtones. De plus, le film expose la dissidence d'une communauté méfiante face à une force policière qui doit maintenant affronter la vérité.

M. Night décide de partager sa mésaventure publiquement. Son action déclenche une série d'événements, dont l'ouverture d'une enquête majeure de la GRC sur plusieurs de ces morts suspectes, la condamnation des deux officiers qui ont abandonné Darrell, et la reprise d'une autre enquête sur le cas de Neil Stonechild trouvé mort dans les mêmes circonstances en 1990.

Dans une entrevue unique, Night nous raconte son cauchemar, et les parents de Lawrence Wegner, l'une des victimes, nous font part avec une grande émotion de leur impatience face à l'incapacité des autorités à trouver des réponses.

Un sergent sympathisant à la cause de Night et l'enquêteur spécial qui l'aide dans cette affaire partagent des sentiments de honte vis-à-vis de leur profession. Est-ce que la venue d'un nouveau chef de la GRC à Saskatoon réussira à rapprocher ces deux mondes?

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservés aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs! En savoir plus

Déjà abonné? Connectez-vous

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • écriture
    Tasha Hubbard
  • réalisation
    Tasha Hubbard
  • producteur
    Bonnie Thompson
  • direction de la photographie
    George Hupka
  • images additionnelles
    Thomas Hale
    Kevin Hogarth
    Derek Gale
    Randy Tomiuk
    Glen Markwart
    Tasha Hubbard
  • prise de son
    Thomas Hale
  • prise de son additionnelle
    Ryan Whitehead
    Lanny Westgard
    Wayne Giesbrecht
    Albert Couillard
    Daniel Shingoose
  • machiniste
    Daniel Shingoose
  • photographe
    Kevin Hogarth
  • montage
    Harley Michailuck
  • montage additionnel
    Scott Parker
  • consultant au scénario
    Nettie Wild
  • narration
    Andrea Menard
  • version française
    Zoé Major
  • musique originale
    Ross Nykiforuk
  • consultant
    Loretta Todd
    Doug Cuthand
    Norma Bailey
  • recherchiste
    Connie Braun
    Lee Sanders
  • transcription
    Bridget Toms
  • postproduction audio
    Cosmic Pad Studios
  • musicien
    Ross Nykiforuk
  • chanteur traditionnel
    Alan Bonaise
    Lorne Duquette
  • conception graphique
    Kim Clegg
  • postproduction vidéo
    Studio Post and Transfer
  • montage en ligne
    Kevin House
    Denis Gathelier
  • coloriste
    Joe Owens
  • assistant de production
    Garratt Mooney
    Leanne Fiddler
    Claudette Laflamme
    Faye Yoneda
  • commis de studio
    Ginette D'Silva
  • supervision de la production
    Kelly Isaac
  • direction de la mise en marché
    Kim Ziervogel
  • administration
    Darin Clausen
  • producteur exécutif
    Graydon McCrea

  • None

    We have deep wounds in Canada.

    None, 7 Avr 2020