À Saint-Henri le cinq septembre

À Saint-Henri le cinq septembre

| 41 min

Documentaire réalisé par Hubert Aquin en 1962 portant sur une tournée de 24 heures dans le quartier populaire Saint-Henri à Montréal. On y découvre la simplicité de cette population sans complexes, ni très riche, ni absolument pauvre, qui a commencé à décroître alors que Saint-Henri n'est plus le royaume des tanneries qu'il était jadis. Le film a été inspiré par le roman Bonheur d'occasion de Gabrielle Roy.

Inspiré par le roman de Gabrielle Roy, Bonheur d’occasion, qui se déroule dans le quartier Saint-Henri, Hubert Aquin a l’idée de tourner un film sur la vie de ce quartier populaire de Montréal. Une douzaine de caméramans sont envoyés sur place et rapporte une quantité innombrable d’images. Pendant plusieurs mois, Claude Jutra tente d’en tirer un film, en vain. Entre-temps, Aquin quitte l’ONF. C’est Jacques Godbout qui reprend le projet et finalise le film avec la monteuse Monique Fortier.

Marc St-Pierre
De la sélection : Le cinéma direct à l’ONF ou la consolidation de l’équipe française

Produit par Fernand Dansereau, ce court métrage documentaire constitue sans doute l’une des œuvres les plus connues de l’ONF. Elle fait partie de ces courts métrages, produits entre 1958 et 1960, où les artisans de l’équipe française ont expérimenté les techniques et les méthodes du cinéma direct. Bien que le générique mentionne Hubert Aquin comme réalisateur, le film est en fait une œuvre collective à laquelle ont participé certains des membres les plus illustres de cette équipe, soit Claude Jutra, Michel Brault, Gilles Groulx, Claude Fournier, Jacques Godbout, Bernard Gosselin et Georges Dufaux.

Marc St-Pierre
De la sélection : Fernand Dansereau, pionnier de la production française

Pedagogical evaluations and study guides are only available to CAMPUS subscribers.

CAMPUS

Features designed specifically for teachers Learn more

Already subscribed? Connectez-vous

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • réalisateur
    Hubert Aquin
  • producteur
    Fernand Dansereau
  • images
    Guy Borremans
    Michel Brault
    Georges Dufaux
    Claude Fournier
    Bernard Gosselin
    Jean Roy
    Claude Jutra
    Bernard Devlin
    Arthur Lipsett
    Don Owen
    Daniel Fournier
  • son
    Marcel Carrière
    Roger Lamoureux
    Roger Hart
    Claude Pelletier
    Leo O'Donnell
    Werner Nold
  • montage
    Jacques Godbout
    Monique Fortier
  • montage sonore
    Pierre Lemelin
  • commentaire
    Jacques Godbout
  • narration
    Jacques Godbout
  • ré-enregistrement
    Ron Alexander
  • recherche
    Monique Bosco
    Fernand Cadieux
  • musique
    Eldon Rathburn
  • chanson
    Raymond Lévesque

  • karolebr

    Née a Verdun 1956 J'ai vécu mon enfance a St-Henri rue Lenoir et St-Antoine. Ma tante demeurais en face de la STUM coin St Antoine et de Courcelle ...Que de beau souvenirs ...merci

    karolebr, 9 Mai 2016
  • sylvainm

    Superbes images et très beau travail de montage. Pas étonnant vu la quantité de talents au générique. Un instantané très intéressant du Saint-Henri d'antan. Par contre, je ne sais si le ton un brin suffisant et complaisant du texte et de la narration est volontaire ou pas. Un peu agaçant. C'est d'époque peut-être.

    sylvainm, 8 Jan 2015
  • mimicharette

    L'oeuvre d'un homme, quossa donne? Yvon Deschamps: modèles familiaux 60/hommes boivent à la taverne/femmes bonnes ménagères, grandes familles.

    mimicharette, 13 Déc 2011
  • viebertrand

    mon enfance---

    viebertrand, 23 Nov 2011
  • jpomerleau

    C'est particulièrement fascinant de voir ce quartier avant la construction de l'échangeur Turcot.

    jpomerleau, 10 Déc 2010
  • Batingo

    Les images en noir et blanc sont superbes, mais la narration, bouffie de suffisance et de préjugés, laisse pantois.

    Batingo, 2 Déc 2010
  • carlophile

    Excellent! Textes pertinents, bien rédigés. Je viens du quartier voisin; je connais très bien Saint-Henri. J'ai retrouvé ici ce que connais et qui se décrit là avec le respect de cette communauté, respect basé sur une information juste et de qualité. Bravo!

    carlophile, 24 Fév 2010