Les courts métrages du temps des fêtes (12 ans et +)

Les courts métrages du temps des fêtes (12 ans et +)

À la recherche d’animations de qualité pour occuper vos jeunes pendant les journées où il fait trop froid pour mettre le nez dehors? Nous vous proposons cinq films, de grands favoris du public qui explorent les thèmes des relations interpersonnelles et du passage à l’âge adulte. La sélection comprend des œuvres d’animateurs mondialement réputés comme Theodore Ushev, Torill Kove et Cordell Barker.

  • Le chandail
    1980|10 min

    Ce court métrage d'animation ressuscite l'époque des années 1940, où tous les jeunes étaient subjugués par leur idole, Maurice Richard. L'écrivain Roch Carrier n'y échappa point et il nous livre ici, avec humour et nostalgie, les impressions et les sentiments d'une enfance empreinte des modèles du temps.

  • Vaysha l'aveugle
    2016|8 min

    En nomination aux Oscars® pour le Meilleur court métrage d’animation 2017

    Inspiré de la nouvelle Vaysha, l’aveugle de Guéorgui Gospodinov, ce conte métaphorique du cinéaste Theodore Ushev nous rappelle avec sagesse et humour l’importance du moment présent.

    Vaysha n’est pas une jeune fille comme les autres, elle est née avec un œil vert et l’autre marron. Ses yeux vairons ne sont pas l’unique caractéristique de son regard. Elle ne voit que le passé de l’œil gauche et le futur de l’œil droit. Véritable sortilège, sa vision scindée l’empêche de vivre au présent. Elle est aveuglée par le passé et tourmentée par l’avenir; son regard unique est parfaitement divisé en deux temporalités irréconciliables. « Vaysha l’aveugle »… c’est ainsi que tout le monde l’appelait.

    Cliquez ici pour visionner d’autres films de Animez-vous! 2020.

  • Si j'étais le bon Dieu...
    2014|8 min

    Dans ce court métrage d'animation, l'esprit d'un jeune garçon de septième année s’évade alors qu’il dissèque une grenouille durant le cours de biologie. Que feriez-vous si vous découvriez soudain, à l’âge de 12 ans, que vous possédez des pouvoirs comparables à ceux de Dieu? Vous serviraient-ils à faire du bien? Du mal? Un peu des deux?

    S’inspirant de souvenirs d’une journée de septième année particulièrement difficile, Cordell Barker utilise diverses techniques allant de l’animation traditionnelle aux marionnettes animées image par image pour créer un court métrage en 3D d’allure artisanale, aussi imparfaitement humain que l’univers que chacun de nous se façonne.

    Si j'étais le bon Dieu... est le plus récent film du réalisateur sélectionné à deux reprises aux Oscars® (Le chat colla…, Tombé du ciel) et collaborateur de longue date de l’ONF, Cordell Barker.

  • Dimanche
    2011|9 min

    Ce court métrage d'animation, sélectionné aux Oscars et aux Prix Annie 2012, raconte l'histoire d'un jeune garçon qui, pour chasser son ennui du dimanche, place des pièces de monnaie sous le passage du train. Son expérience prendra toutefois une étonnante tournure. Adoptant le point de vue de l’enfant, Dimanche de Patrick Doyon est un dessin animé aux traits naïfs, un clin d’œil amusant sur la façon de briser la monotonie de ces dimanches gris.

  • Ma grand-mère repassait les chemises du roi
    1999|10 min

    La grand-mère de Torill Kove lui racontait souvent des histoires. L'une en particulier tournait autour du repassage des chemises du roi de Norvège. Et si ce détail insolite n'était que la pointe de l'iceberg? Peut-être avait-elle travaillé secrètement dans la résistance norvégienne...? ou avait-elle même pris la tête d'un mouvement de guérilla d'un genre nouveau! Tissant l'intrigue à partir de faits personnels, Torill Kove suit le fil d'une histoire familiale, qu'elle enjolive en chemin avec beaucoup de drôlerie. Elle rend de façon inventive la vie et le travail de sa grand-mère à Oslo, particulièrement pendant la Deuxième Guerre mondiale. Elle mêle avec brio et imagination les contes qu'elle lui racontait avec les événements historiques et la fantaisie et montre comment un épisode de la vie familiale peut atteindre au mythe.

  • La course
    1963|6 min

    Ce court métrage de fiction raconte l’histoire d’un chauffeur qui attend patiemment l’arrivée de son patron, un gros bonnet de la finance, lors d’une chaude journée d’été. Assis au volant de la Rolls-Royce de service, il se met à rêver. Soudainement, c’est l’hiver et la voiture se transforme en toboggan. Faisant appel à la pixillation, ce film évolue à la vitesse de l'imagination et de la fantaisie, sur une musique enlevante des années 1920.

  • La légende du canot d'écorce
    1996|10 min

    Un court métrage d'animation inspiré par La légende du canot d'écorce, mieux connue sous le nom de La chasse-galerie. Publié pour la première fois en 1891 par Honoré Beaugrand, ce conte folklorique raconte l'histoire de bûcherons qui, partis travailler dans un camp isolé dans la vallée de la rivière Gatineau pour l'hiver, concluent un pacte avec le diable pour pouvoir passer la veille du jour de l'An auprès de leurs parents et amis.

  • John et Michael
    2006|10 min

    Court métrage de pâte à modeler sur table lumineuse, qui donne vie avec beaucoup de sensibilité aux diverses émotions qui tissent le quotidien de John et Michael. Le film transcende nos idées préconçues sur la déficience, la sexualité et la mort. Dans ce récit fortement touchant, les différences s'évanouissent. L'amour n'est-il pas le propre de la condition humaine!