Histoire du Québec et du Canada (14 ans et +)

Histoire du Québec et du Canada (14 ans et +)

De la modernisation du Québec lors de la Révolution tranquille aux choix de société dans le Québec contemporain, une sélection de films pour aborder l’histoire du Québec et du Canada.

  • Les Rose
    2020|2 h 7 min

    En octobre 1970, des membres du Front de libération du Québec enlèvent le ministre Pierre Laporte, déclenchant une crise sans précédent au Québec. Cinquante ans plus tard, Félix Rose tente de comprendre ce qui a pu mener son père et son oncle à commettre de tels actes.

  • La fin des terres
    2019|1 h 31 min

    Œuvre cinématographique aussi sensible qu’hypnotique, La fin des terres sonde avec finesse et lucidité la conscience politique et identitaire de notre époque, du point de vue de millénariaux.

  • Pauline Julien, intime et politique
    2018|1 h 17 min

    Suivant un minutieux choix d’extraits d’entrevues, de spectacles et de photos, puisés à même un colossal et riche fonds d’archives, Pauline Julien, intime et politique nous entraîne dans le sillage de cette femme résolument libre et engagée, figure emblématique de la chanson et d’une époque charnière de l’histoire du Québec.

  • Kanehsatake, 270 ans de résistance
    1993|1 h 59 min

    En juillet 1990, un litige autour d'un terrain de golf qui serait construit sur des terres kanien'kéhaka (mohawks) à Oka ouvrait la voie à une confrontation historique qui ferait les manchettes internationales et s'imprimerait dans la conscience collective du pays. La réalisatrice Alanis Obomsawin – tantôt avec une petit équipe, tantôt seule – a passé 78 jours derrière les barricades kanien'kéhaka pour filmer l'affrontement armé entre les manifestants, la Sûreté du Québec et l'armée canadienne. Sorti en 1993, ce documentaire phare a été vu dans le monde entier, remportant plus d'une douzaine de prix internationaux et entrant dans l'histoire du Festival international du film de Toronto, où il est devenu le premier documentaire à remporter le prix du meilleur long métrage canadien. Jesse Wente, directeur du Bureau des productions audiovisuelles autochtones, en parle comme d'un « moment charnière dans l'histoire du cinéma des Premiers Peuples ».

  • Le confort et l'indifférence
    1981|1 h 49 min

    Un grand documentaire sur le Québec et un éditorial cinématographique virulent à l’occasion du référendum de mai 1980 sur la souveraineté-association. Couvrant les événements, le cinéaste sort la défaite référendaire du Parti québécois de son contexte local et la confronte au jugement de l'Histoire, en la soumettant au feu d'une critique acerbe sous la forme de citations extraites de l'œuvre de Nicolas Machiavel (magnifiquement interprété par Jean-Pierre Ronfard).

  • Les événements d'octobre 1970
    1974|1 h 27 min

    Documentaire retraçant les faits saillants qui ont marqué l'automne 1970, au Québec. La caméra suit les hommes et les événements dans l'énorme casse-tête politicosocial suscité par l'enlèvement de deux hommes. Le film ne va pas sans un important rappel historique des faits qui sous-tendent l'action entreprise par le Front de libération du Québec.

  • Les héritiers du mouton noir
    2003|1 h 20 min

    Dans ce documentaire, le cinéaste Jacques Godbout brosse le portrait d'une société québécoise en mutation au lendemain des 2 référendums. À travers les réflexions de 5 politiciens, il procède à un rappel historique des événements qui se sont inscrits dans le sillage de la Révolution tranquille, pose la question de l'avenir du Québec, soulignant la soif de changement des Québécois et l'émergence de nouvelles valeurs.

  • La mémoire des anges
    2008|1 h 20 min

    À la façon des disc-jockeys qui revitalisent la musique actuelle en reformatant et en recyclant les sons, Luc Bourdon a procédé à un assemblage d'archives et d'extraits tirés de 120 films produits par l'ONF pour nous présenter la ville de Montréal des années 1950 et 1960.

    À la fois documentaire, poème et essai, La mémoire des anges est une expérience unique permettant de revisiter l'histoire de Montréal, avec ses grandes figures, ses lieux emblématiques et ses citoyens ordinaires.

  • La part du diable
    2017|1 h 42 min

    Un portrait impressionniste des années 1970 en images, en chansons et en musique.

  • Référendum - Prise 2/Take Two
    1996|1 h 16 min

    Dans un style cinéma-vérité, ce long métrage documentaire, conçu à partir de plus de 250 heures de tournage, jette un regard pénétrant sur les réactions qui ont entouré le référendum sur la souveraineté qui a eu lieu au Québec en 1995. Cédant la parole au citoyen ordinaire comme au personnage public, le film nous livre leurs espoirs et leurs craintes du futur durant les journées tendues qui ont mené au vote. Il offre le portrait fascinant et nuancé d'une société parvenue à un tournant de son histoire.

  • Quand ferme l'usine
    campus 2016 | 53 min

    Ce long métrage documentaire donne la parole à trois anciens travailleurs de communautés papetières de l’Est du Canada qui doivent, depuis les années 1980, vivre dans la précarité d’une économie de papier.

  • Un film avec toi
    campus 2015 | 52 min

    2005. Michaëlle Jean devient Gouverneure générale du Canada. Femme noire, engagée, citoyenne du monde, elle marque la fonction. La jeunesse, les femmes, les autochtones sont ses priorités nationales, la diplomatie culturelle fera son succès international. 2010 : le séisme en Haïti la ramène tragiquement au pays natal. Filmé de l’intérieur, Un film avec toi dresse un portrait intime et sensible de la femme d’État qu’elle a su devenir.