Inclusion des personnes en situation de handicap (15 ans et +)

Inclusion des personnes en situation de handicap (15 ans et +)

Destinée aux adolescents plus âgés, cette sélection regroupe des films qui abordent certains aspects plus complexes liés aux différents handicaps, de la sexualité aux maladies génétiques en passant par le désir, et répond entre autres à la question suivante : « Comment pouvons-nous créer une société sans obstacle à l’inclusion? » La sélection jette aussi un nouvel éclairage sur le handicap en s’attachant à un groupe d’artistes exceptionnels.

  • Imaginez...
    2017|33 min

    Imaginez…, le nouveau documentaire de Jari Osborne, nous présente Andrew Gurza, lequel se décrit lui-même comme un « infirme queer ». Andrew prépare la deuxième édition de Justify My Love, une fête fondée sur une approche positive de la sexualité que les médias internationaux ont tôt fait de qualifier d’« orgie entre handicapés » l’année précédente, alors que l’événement se déroulait à Toronto. Au cœur du film, cette pénible dichotomie à laquelle font face les personnes handicapées : l’impression de se sentir à la fois invisibles et stigmatisées, en particulier au chapitre de la sexualité. Le regard insistant et déterminé qu’affiche Imaginez… nous invite à voir au-delà des apparences.

  • Nous avons le regret de vous informer...
    2015|11 min

    Dans une société qui met tout dans des cases et qui nous divise dans des catégories bien définies, où se situe une personne avec un esprit fort et un corps affaibli? En suivant Heidi Janz dans sa vie quotidienne, avec sa série unique de responsabilités, d’occasions et de défis, Nous avons le regret de nous informer... pose un regard sans pathos et sans complexe sur ce que ça signifie d’être à la fois « handicapé » et « productif ».

  • Sans honte : l'art d'être handicapé
    2006|1 h 11 min

    Ce long métrage documentaire sur l’art, le militantisme et les personnes vivant avec un handicap propose un portrait à la fois intime et amusant de cinq artistes étonnants, y compris la réalisatrice Bonnie Sherr Klein. Avec un humoriste, une poétesse, un danseur et un sculpteur, Klein se rend dans diverses provinces canadiennes et aux États-Unis afin de créer des autoportraits aux multiples facettes. Un regard tendre et humoristique sur la passion de l’art et la vie avec un handicap, ses complications et ses richesses inattendues.

  • En laçant mes souliers
    2009|16 min

    En laçant mes souliers jette un regard lucide sur l’attitude et la vie affective exceptionnelles de quatre artistes adultes trisomiques. œuvre inventive à quatre voix sur le thème de la capacité, ce documentaire animé s’interroge avec franchise sur ce qu’on ressent lorsqu’on est différent. Poursuivant le travail entamé avec son film précédant  John et Michael, Shira Avni approfondit ici les thèmes de l’estime de soi en invitant Petra, Matthew, Daninah et Katherine à parler de leur passé, de leurs relations, de leurs ambitions. En laçant mes souliers est à la fois un documentaire d’auteur et un film d’animation, deux genres dans lesquels l’Office national du film du Canada a acquis une compétence reconnue mondialement au cours des 70 dernières années.

  • Les mots qui dansent

    Ce long métrage documentaire met en scène de jeunes artistes sourds qui, après avoir passé une enfance inconfortable dans la zone grise entre les cultures orale et sourde, sont entrés dans l’âge adulte en proclamant leur identité sourde. Ce film démontre comment ils contribuent à bâtir et à faire rayonner la culture sourde, par la voie des arts.

  • Le tournoi
    2020|22 min

    Un tournoi de hockey sur luge oppose pendant une fin de semaine des équipes de jeunes Américains et Canadiens. Destiné aux joueurs ayant des difficultés physiques, ce sport suit les mêmes règles que le hockey traditionnel : passer la rondelle, tirer au but, railler les adversaires. Le réalisateur Sam Vint filme l’action de bout en bout tandis que les Sledgehammers du Manitoba se donnent à fond.

  • À la plage
    2015|5 min

    Ce court métrage documentaire suit des grands brûlés dans une expérience qui leur demandera beaucoup de courage. Leur corps a souffert. Il en porte les traces pour toujours. Mais à la faveur d’une activité organisée par l’Association des grands brûlés, des femmes et des hommes profitent des plaisirs de la plage en famille à Lac-Mégantic. Pas facile de braver le regard des autres, mais le désir de retrouver une pleine autonomie est aujourd’hui le plus fort, surtout quand le soleil est de la partie. À la plage recueille leurs témoignages dans la douceur de l'été.

    Ce film fait partie de la première édition du Projet 5 courts mis sur pied par l’ONF et produit avec Spirafilm, une coopérative de Québec vouée au cinéma indépendant. Cette initiative rassemble une collection de courts métrages documentaires entièrement tourné en numérique (4K).

    Voyez les films de la première édition
    Voyez les films de la deuxième édition
    Voyez les films de la troisième édition

  • La contestation de Claude Brunet
    2015|32 min

    Ce documentaire raconte l’histoire du Conseil pour la protection des malades qui fête ses 40 ans. Créé en 1974 pour faire respecter les droits des usagers du réseau de la santé et améliorer la qualité des services qu’ils reçoivent. Le CPM demeure actif pour protéger la dignité des personnes malades, handicapées ou âgées, souvent oubliées par le système de santé. Claude Brunet, décédé en 1988, aidé de Monique Germain-Magny, Lucien Roussel et Raymond Dumais, sont les fondateurs du CPM. Les nombreux clips d’archives du CPM sont appuyés par des  témoignages de Paul G. Brunet, Raymond Dumais, Michèle Lamquin-Éthier, Pierre Bruneau, Jean Cournoyer, Mario Dumont et Alain Brunet.

  • Alphée des étoiles
    campus 2012 | 1 h 22 min

    Ce long métrage documentaire suit Alphée, une fillette atteinte d’une maladie génétique rare. Quand, par intuition, ses parents refusent son entrée dans une école spécialisée, toute la petite famille part s’installer en Europe pendant une année. Son papa, le cinéaste Hugo Latulippe, en profite alors pour favoriser les apprentissages de sa petite fée. Émouvante déclaration d’amour d’un père à sa fille, ce film relève aussi d’un pari, celui de voler un an à la vie et de renverser le cours des choses.