Personnes âgées et vieillissement sain (13 ans et +)

Personnes âgées et vieillissement sain (13 ans et +)

L'objectif de cette sélection est de fournir aux professionnels des disciplines d’enseignement et d’accompagnement liées au vieillissement un regard plus intime sur les personnes âgées, au-delà des limites de l'âge et de la maladie, et de réfuter l'hypothèse d'un déclin et d'une faiblesse inévitables chez celles-ci. Cette sélection propose des films qui s’intéressent à la dimension sociale de l’expérience du vieillissement du point de vue des personnes âgées elles-mêmes.

  • Martha
    2020|21 min

    À 90 ans, la frêle Martha Katz a toujours une énergie débordante. Espiègle, elle taquine son petit-fils, le réalisateur Daniel Schubert en visite chez elle à Los Angeles, à propos de la chemise qu’il porte, mais cet humour cache une tragédie. À 14 ans, Martha a été arrachée à son village en Tchécoslovaquie et déportée à Auschwitz avec sa famille. La visite d’un musée de l’Holocauste ravive des souvenirs douloureux, notamment la rencontre angoissante de l’un des personnages les plus tristement célèbres de l’Allemagne nazie. Pour la tenace survivante Martha, toutefois, ce qui compte, c’est sa vie d’après-guerre à Winnipeg, difficile mais gratifiante, qu’elle évoque avec tendresse dans ce portrait intimiste et chaleureux.

  • Mamie et Mia
    2018|2 min

    Sous la lentille d’Émilie Villeneuve, la préparation d’un gâteau arc-en-ciel devient un moment magique doté du pouvoir de rapprocher les générations. Mia, la fille âgée de six ans de la réalisatrice, est la narratrice amusée et espiègle de Mamie et Mia, court métrage dans lequel elle discute avec son arrière-grand-mère de son école, du fait d’être gauchère et de ses plus grands rêves.

    Découvrez le talent des cinq cinéastes indépendants qui ont participé à la troisième édition du Projet 5 courts, une initiative de l’ONF visant à explorer le genre documentaire court avec des centres d’artistes ou de production issus des régions du Québec.

    Voyez les films de la première édition
    Voyez les films de la deuxième édition
    Voyez les films de la troisième édition

  • Un dimanche à 105 ans
    2007|13 min

    Documentaire hommage d'un arrière-petit-fils à son arrière-grand-mère. L'espace d'un dimanche, l'Acadienne centenaire se prête au jeu du cinéma. Filmée dans son quotidien, Aldéa aborde à sa façon des sujets universels. De la toilette du matin jusqu'au «petit coup» avalé d'un trait avant de se mettre au lit, chaque moment est ponctué d'une boutade inattendue ou d'une réflexion existentielle.

    Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

  • Le bonheur de Lucien
    2019|23 min

    Pour mieux saisir l’essence du bonheur, la réalisatrice Nathalie Hébert donne la parole à Lucien Comeau, « philosophe du quotidien » et musicien de Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick. Un portrait en toute simplicité, qui suscite pourtant une réflexion profonde sur le sens de la vie et la réussite, au-delà des idées préconçues.

  • Chroniques de notre terre natale - Inngiruti : la chose qui chante
    2012|5 min

    Dans ce court métrage documentaire filmé à Pangnirtung, au Nunavut, deux aînés se remémorent les danses qui avaient lieu dans leur communauté il y a 50 ans. L’un d’eux, le maître de l’accordéon Simeonie Keenainak, ne tarde pas à faire retentir une musique entraînante. Keenainak célèbre les plaisirs de la musique et de la danse, pour le plus grand bonheur de la famille, des amis et de la communauté entière.

  • Vieux chien
    2020|3 min

    Après avoir perdu sa copine Lucie, un vieux carlin nommé Henri dépend de son propriétaire, qui lui offre aide et compagnie. La scénariste et réalisatrice Ann Marie Fleming (La vie en Rosie) expose toute la tendresse des soins prodigués à un être vulnérable dans son nouveau court métrage d’animation, Vieux chien. Tous les chiens (et les gens) devraient être aussi chanceux et aimés que l’est Henri.

    Cliquez ici pour visionner d’autres films de Animez-vous! 2020.

  • Anatomie
    campus 2013 | 8 min

    Dans une chambre blanche, les corps vieillis des acteurs Gilles Pelletier et Françoise Graton témoignent d’un amour plus fort que le temps et s’engagent dans un captivant dialogue du désir qui défie l’inertie, la vieillesse et la mort. Un court métrage épuré qui mise sur les sensations.

  • Simplement Viola
    2016|1 h 15 min

    Ce long métrage documentaire suit Viola Léger, à 85 ans, alors qu'elle incarnait toujours la Sagouine, célèbre personnage de la pièce éponyme d’Antonine Maillet créée en 1971. À l’aube d’une nouvelle série de spectacles, l’Acadienne ressent une grande fébrilité. Le réalisateur Rodolphe Caron la suit pas à pas dans ses préparatifs. C’est en fouillant dans ses souvenirs que l’actrice raconte avec bonheur les passions qui ont ponctué son parcours et qui l’animent encore aujourd’hui.

  • Orteils talons orteils talons

    Dans une salle communautaire de Rouyn-Noranda, 30 individus sont rassemblés le temps d’un cours d’initiation à la danse en ligne : des vingtenaires ou trentenaires sont jumelés à des personnes âgées tandis que Lorraine Camirand, l’attachante et dynamique animatrice, leur crie les pas de danse à suivre. Signé Gabrielle Cornellier, Orteils talons orteils talons est un amusant rapprochement intergénérationnel qui emploie la danse comme prétexte pour faire des rencontres, rire et côtoyer d’autres membres de la communauté.

    Découvrez le talent des cinq cinéastes indépendants qui ont participé à la troisième édition du Projet 5 courts, une initiative de l’ONF visant à explorer le genre documentaire court avec des centres d’artistes ou de production issus des régions du Québec.

    Voyez les films de la première édition
    Voyez les films de la deuxième édition
    Voyez les films de la troisième édition

  • Le fabuleux gang des sept
    1995|1 h 40 min

    Prix du meilleur film canadien au Festival International du Film de Vancouver

    Dans ce long métrage de fiction, sept femmes âgées se retrouvent pris au dépourvu lorsque leur autobus tombe en panne. Forcées d'unir leurs talents et leur ingéniosité pour organiser un séjour improvisé dans une maison abandonnée, elles apprendront à se connaître et deviendront rapidement complices. Ce film est interprété entièrement par des actrices non professionnelles et des dialogues improvisés.