Rossignols en décembre

  • Theodore Ushev,
  • ,
  • 2 min 58 s

Carte blanche produite par le Festival du nouveau cinéma, ce court métrage d’animation surréaliste et métaphorique nous transporte à la fois dans la mémoire collective et sur le terrain des réalités actuelles. À travers les yeux d’un jeune visage fin et androgyne, des images défilent rapidement et se métamorphosent pour dévoiler scènes de guerre et autres atrocités. Des hommes-rossignols se battent et s’entretuent dans un univers glauque. Ces plans expressionnistes sont en contraste marqué avec le visage fébrile et impressionniste de la jeune personne. Petit à petit, apparaît la prémisse d’Ushev, basée sur l’hypothèse suivante : et si les rossignols travaillaient au lieu de chanter et de voler vers le sud? Il n’y a pas de rossignols en décembre? Ce qui reste n’est que l’histoire de notre commencement et de notre fin.

Commentaires

  • Scarletpimpernel76

    «Wonderful, As if the eyes were staring and blinking at you asking, Do you see what I see, Do you hear what I hear?» — Scarletpimpernel76, 5 Nov 2013

Discussion Veuillez vous connecter pour ajouter votre commentaire
Vous n'êtes pas membre? Cliquez ici

Générique du film

scénario
Theodore Ushev
réalisateur
Theodore Ushev
animation
Theodore Ushev
musique
Spencer Krug
Sunset Rubdown
conception sonore
Olivier Calvert
producteur
Nicolas Girard Deltruc

Trouvez des films semblables