L'école nomade

En Sibérie orientale, une école nomade évenk a vu le jour. Elle nomadise comme une famille nomade, ordinateurs, tables et chaises sanglés sur les traîneaux de rennes. Nous suivons Alexandra Lavrillier qui vit parmi les Évenks, pour entendre de leur bouche et dans leur langue ce qu'est un «humain évenk». Avant l'école nomade, Andrei, Vittia et les autres étaient pensionnaires dans des villages pendant l'année scolaire. Ils perdaient leur langue et leur culture. À présent, ils n'ont plus à faire de choix entre un mode de vie traditionnel et l'accès à une certaine modernité. Ils poursuivent le cursus scolaire russe, tout en conservant le mode de vie, la langue, les techniques et les rituels évenks. Parallèlement au retour des enfants, lequel bouleverse et enrichit le tissu social des familles nomades, des adultes quittent la précarité désespérante des villes pour revenir vers la forêt, là où se trouvent les esprits avec lesquels ils dialoguent comme le faisait déjà leur illustre ancêtre Dersou Ouzala.

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservées aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs!

En savoir plus   Déjà abonnés? Connectez-vous.

Commentaires

Discussion Veuillez vous connecter pour ajouter votre commentaire
Vous n'êtes pas membre? Cliquez ici

Générique du film

réalisation
Michel Debats
voix off
Véronique Augereau
image
Vyacheslav Semenov
son
Michel Debats
montage
Thierry Simonnet
mixage
Sébastien Wera
musique originale
Thierry Chaze

Trouvez des films semblables