La peau et les os

La peau et les os


                                    La peau et les os
| 1 h 28 min

Docufiction sur le monde de l'anorexie et de la boulimie. Les héroïnes de ce film bouleversant s'appellent Annie, Andréanne, Hélène, Eisha. Elles ont en commun leur jeunesse et leur charme... ainsi qu'une terrible tendance à l'autodestruction. Pourquoi?

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservés aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs! En savoir plus

Déjà abonné? Connectez-vous

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • réalisateur
    Johanne Prégent
  • producteur
    Louise Gendron
    Monique Létourneau
  • scénario
    Johanne Prégent
    Monique Gignac
  • photographie
    Jacques Leduc
  • son
    Richard Besse
  • montage
    Pierre Bernier
  • montage sonore
    Marie-Claude Gagné
  • mixage
    Hans Peter Strobl
  • musique
    Ginette Bellavance
    Daniel Toussaint
  • interprète
    Sylvie-Catherine Beaudoin
    Hélène Bélanger
    Martin Faucher
    Sophie Faucher
    Hubert Gagnon
    Sandrine Lamoine
    Sylvie Lussier
    Sylvie Prégent
    Louise Sutton
    Louise Turcot

  • PhatGirlZ

    Je n'avais jamais vu ce film avant. Puisque l'année de parution est de 1988 et que je suis née 4 ans avant c'est "normal"... Suite à l'émission de "Tout le monde en parle" avait parlé avec une des actrices de ce film, j'étais simplement curieuse de le visonner. Finalement, je me suis reconnue beaucoup dans se film documentaire. ¨Ça m'a touché et j'ai comprise un peu plus du peut-être du pourquoi que j'ai eu des troubles alimentaires et que souvent sa ronge encore mes pensées quoi que, aujourd'hui, j'ai un poids plus santé qu'avant. Bravo pour ce film documentaire et tant qu'à moi, je le metterais plus souvent sur les ondes de certains poste à la télévision. Parce que cette maladie mentale est un cercle vicieux. Ma mère en a souffert, j'en ai souffert et j'espère de tout mon coeur que mes enfants futurs en souffrirons pas.

    PhatGirlZ, 27 Avr 2011
  • MarieThe

    Percutant.

    MarieThe, 11 Nov 2010
  • carlophile

    Bouleversant. Des femmes toujours confrontées au questionnement ultime du sens de leur vie. Leur existence a débuté à la naissance, n'a pas fait le poids. Message profond pour tous: seul l'amour fait vivre, nourrit vraiment et révèle la beauté et la valeur personnelles.

    carlophile, 23 Oct 2010
  • Nad'ee

    Se film est vvraiment bOn . Par expéreiencce se saus que sa se passe réelement ainsi .. Cest triste mais sa touche plusieurs persOnnes .. Sa l.aide a ouvrir les yeux pour des battante ou des amie ... BravO ...

    Nad'ee, 7 Mar 2010