Ils eurent treize enfants... - (Bande-annonce)

Ils eurent treize enfants... - (Bande-annonce)

| 1 min
Votre location se termine le

Documentaire sur une famille durement touchée par une grave maladie génétique, la phénylcétonurie (PCU). Huit des treize enfants de la famille Lirette souffraient de déficiences intellectuelles et physiques dues à cette maladie inconnue à l’époque de leur naissance. À l’aide de témoignages et d’images d’archives, Anika Lirette signe un portrait de famille touchant qui honore la mémoire de ses grands-parents.

Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservés aux abonnés CAMPUS.

CAMPUS

Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs! En savoir plus

Déjà abonné? Connectez-vous

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • participation
    Lucille Cormier
    Murielle Lirette
    Roger Lirette
    Yvon Lirette
    Albertine Beers
    Marie Breau
    Léontine Lirette
    Rita Lirette
    Céleste Lirette
    Arsène Lirette
    Florence Lirette
  • réalisation
    Anika Lirette
  • recherche
    Anika Lirette
  • scénarisation
    Anika Lirette
  • narration
    Anika Lirette
  • montage
    Marie Hamelin
  • images
    François Vincelette
  • prise de son
    Stéphane Barsalou
  • montage sonore
    Daniel Toussaint
  • musique originale
    Jean-François Mallet
  • conseiller à la scénarisation
    Carole Laganière
  • conseiller au tournage
    Monique LeBlanc
  • bruitage
    Lise Wedlock
  • mixage
    Luc Léger
  • producteur
    Murielle Rioux-Poirier
    Maryse Chapdelaine
  • producteur exécutif
    Jacques Turgeon

  • rosemarie

    Cette famille est extraordinaire et une exemple incroyable de ce qu'est la vraie et grande amour entre freres et soeurs. Ils ont appris de leurs parents par leurs exemples, des personnes formidables et tres humbles. J'ai le plaisir de connaitre cette famille et je vous assure que mes commentaires ne sont aucunement exageres. Merci beaucoup Anika de faire ce film pour informer la population de cette condition et ses consequences.

    rosemarie, 10 Fév 2012