Une histoire du cinéma : Roger Blais

Une histoire du cinéma : Roger Blais

| 6 min
Votre location se termine le

Il semble avoir vécu trois ou quatre vies. À son retour d'Europe en 1945, ce peintre de guerre est recruté par le fondateur de l'ONF lui-même, John Grierson. Roger Blais a pour le célèbre Écossais le plus grand respect et il lui consacrera son dernier film, Monsieur John Grierson (1973). Le nouveau venu fait partie du cercle restreint des premiers réalisateurs francophones à l'ONF. D'instinct, il y défend l'importance de travailler dans sa langue. En 1954, producteur exécutif du nouveau studio F – le French Unit –, il revendique même la nécessité d'une section française autonome. Blais réalisera et produira un nombre étourdissant de films avant de se lancer dans de multiples entreprises hors ONF : une mission anthropologique en Nouvelle-Guinée pour les Nations unies, la direction de l'audiovisuel pour Expo 67, etc. Il s'est éteint en 2012, à l’âge de 95 ans.

Cette entrevue fait partie du projet Une histoire du cinéma - 61 portraits vivants.

Ajouter ce code à votre site

Largeur de la vidéo :

par (( height )) Réinitialiser
Générique
  • recherche
    Denys Desjardins
  • réalisation
    Denys Desjardins
  • montage image
    Denys Desjardins
  • production
    Johanne Bergeron
  • participation
    Roger Blais
  • recherche photographique
    Marion Duhaime-Morissette
  • sweetning
    Luc Papineau
  • musique originale
    Luc Papineau